Fumer, quels dommages pour la santé ?

Peu importe vos raisons, fumer est très mauvais pour votre santé. De la mauvaise haleine à une respiration difficile en passant par le vieillissement de la peau et une fertilité compromise, voici quelques conséquences auxquelles le fumeur est exposé.

L’accélération du vieillissement de la peau

A lire aussi : Lyon, le pilier de la gastronomie française

C’est l’un des multiples dommages de fumer. Le vieillissement d’un fumeur saute aux yeux avec des rides profondes et bien marquées. Outre cela, la peau perd son élasticité, pour ce qui est du teint, il devient plus terne. Pour les femmes, la nicotine cause la diminution du taux d’œstrogènes, ce qui est à l’origine d’un vieillissement cutané prématuré. À cela s’ajoute une peau grisâtre et desséchée avec un visage amaigri. Notons également que le tabac ralentit la cicatrisation de la peau à cause de la réduction du flux sanguin. Au fur et à mesure que le fumeur fume, le risque d’acné augmente tout comme le jaunissement des dents, des doigts et des ongles.

Le dysfonctionnement du système respiratoire

Fumer est vraiment très nocif pour la respiration. Les produits toxiques respirés assaillirent les cellules tapissant les parois des organes respiratoires : la bouche, le nez, la gorge, la trachée, les bronches et les poumons. Le fumeur s’expose donc à divers type de maladies.

A voir aussi : Les femmes, sont-elles meilleures conductrices que les hommes ?

Les maladies bactériennes : elles regroupent la grippe, la pneumonie, les otites et bien d’autres. Plus vous fumez et plus vous êtes exposé à ce genre de maladies.

Les maladies inflammatoires : ces maladies sont causées par la destruction progressive des bronches. Comme maladies, on retrouve l’emphysème et les bronchites chroniques.

Les maladies allergiques : que ça soit l’asthme ou le rhume des foins, ces maladies sont très fréquentes chez un fumeur. Elles sont graves et peuvent s’avérer fatales dans certaines conditions.

Les maladies cancéreuses : pour un fumeur, le risque d’être victime d’un cancer de l’appareil respiratoire (poumons, trachée, bronches…) est très élevé et augmente en fonction de la quantité de tabac fumé. Le facteur année est aussi très déterminant.

La fertilité est compromise

 

Aussi bien pour l’homme que pour la femme, le tabac à des conséquences néfastes sur la fertilité. En effet, pour un homme, il est l’une des principales causes des troubles de l’érection et peut entrainer l’impuissance. Même s’il s’agit d’une consommation modérée, vous êtes exposé à cela. Fumer provoque également la baisse de votre libido en ralentissant la sécrétion de testostérone. Pour ce qui est de la femme, des études ont démontré qu’une femme fumeuse met deux fois plus de temps à enfanter qu’une femme non-fumeuse. Par ailleurs, le tabac est aussi, à l’origine des modifications hormonales et il réduit d’un tiers la fécondité.