Comment soigner un panaris ?

Un panaris est un abcès qui s’est formé sur un orteil ou sur un doigt de la main. Il s’agit d’une infection qu’il convient de soigner rapidement avant qu’elle ne s’aggrave. Un panaris qui n’est pas traité à temps demande une intervention chirurgicale. Quelles sont les causes du panaris et comment peut-on le soigner ? Voici nos conseils dans cet article !

Un panaris, c’est quoi exactement ?

Il suffit d’une petite infection due à une piqûre d’insecte, une épine ou tout simplement une manucure maladroite. Une petite plaie donne accès à la prolifération de bactéries qui se trouvent normalement à la surface de la peau. Le panaris (ou panari) a la particularité de se former autour de l’ongle, sur un doigt ou un orteil. Le soigner à temps empêchera qu’il se développe.

A découvrir également : Tapis de course ou vélo elliptique ?

Comment reconnaître un panaris ?

On identifie deux sortes de panaris : l’un est superficiel, l’autre est profond.

  • Le panaris superficiel est une simple inflammation qui se remarque par son aspect gonflé, une rougeur et sa douleur vive. Il se trouve sur le pourtour d’un orteil ou d’un doigt ou dans sa chair.
  • Le panaris profond quant à lui est un panaris superficiel qui n’a pas été soigné et qui a pu s’étendre. L’infection a atteint les gaines des tendons musculaires, ce qui finit par toucher les tendons fléchisseurs. Il devient donc difficile de plier le doigt infecté. L’inflammation est conséquente et cause un fort gonflement, la peau se tend d’avantage et prend une couleur blanche. C’est ce que l’on appelle le « mal blanc ».

Soigner un panaris superficiel

Si vous avez un panaris qui n’a pas encore aboutit sur un abcès, il sera assez simple de le soigner. Pour soigner un panaris dit léger, il convient de le faire mûrir. Pour cela, il faut immerger son orteil ou son doigt infecté dans un bain d’eau tiède salé. C’est une opération à répéter plusieurs fois par jour. Faire un bain antiseptique en utilisant du dakin dilué ou de l’hexomédine transcutané est une autre méthode efficace.

A découvrir également : La Chose e-liquide : tout savoir sur sa recette

Faites attention aux méthodes de grand-mère qui conseillent l’eau de javel. Celle-ci est très corrosive et n’est pas une bonne solution pour votre peau.

La plaie est ensuite plus molle, le pus contenu peut ainsi sortir tout seul. Une fois la plaie propre, posez des compresses d’alcool 60°C quelques heures et changez-les régulièrement. L’orteil ou le doigt finira par se guérir. Cependant, si l’infection est toujours gonflée et douloureuse, ne perdez pas de temps et prenez rendez-vous avec votre médecin.

Soigner un panaris profond

Un panaris devient profond lorsque l’inflammation ne connait pas d’amélioration après un traitement sous 48h. Il convient alors de faire une opération chirurgicale. Si rien n’est fait, l’infection peut atteindre l’os de la phalange et une amputation de la partie touchée peut s’impose. C’est bien la gangrène qu’il s’agit d’éviter ici. Cela reste tout de même rare.

Lors de l’opération, la partie infectée est enlevée, le pus nettoyé. La plaie n’est pas fermée ensuite, on y pose simplement un pansement gras. Des améliorations sont normalement constatées dès le lendemain et la cicatrisation se fait sur une ou deux semaines, grâce au renouvellement des pansements.