Comment reconnaître un érysipèle ?

érysipèle estune infection bactérienne qui affecte principalement les personnes de plus de 50 ans. Trop souvent négligée, cette maladie de la peau peut s’avérer très dangereuse avec des complications graves si elle n’est pas traitée rapidement. Parce que les bactéries du type streptococcique L’ causent des ravages et parfois de longues années plus tard peuvent conduire à un empoisonnement du sang (maladie du sang). D’où l’importance de consulter un dermato en cas de doute dès les premiers symptômes !

Pour traiter l’érysipèle dans la jambe, il est montré que l’antibiothérapie est la solution la plus efficace dans ce type d’infection. Grâce à la pénicilline, découverte par Alexander Fleming, et par injection intraveineuse, permet de contenir l’infection en quelques jours. Ensuite, il est nécessaire de traiter l’inflammation avec des crèmes grasses ou des lotions apaisantes et masser doucement jusqu’à ce qu’il niveau de rougeur. Les complications disparaissent généralement dans les 2 semaines.

Lire également : Comment choisir sa mutuelle quand on est médecin libéral

érysipèle peut-elle devenir contagieuse ? L’

A découvrir également : Pourquoi le eliquide Relax est un des meilleurs eliquide ?

érysipèle peut devenir contagieuse L’ si la personne infectée est en contact direct avec une personne en bonne santé avec une porte d’entrée. En effet, l’infection ne se propage pas dans l’air comme, par exemple, avec le virus de la grippe. Le contact direct se produit de la peau à la peau, et la porte d’entrée peut souvent être similaire à une plaie comme une coupure.

Qui sont les personnes les plus vulnérables à ce type d’infection ?

Différents types de personnes peuvent être soumis au développement de l’érysipèle plus que d’autres. Ils ont généralement les pathologies suivantes :

  • Diabétiques
  • Des gens de plus de 50 ans.
  • Patients souffrant de ulcères de jambe.

Comment diagnostiquer l’érysipèle ?

Les symptômes typiques de l’érysipèle permettent de conclure rapidement le diagnostic. Fièvre aiguë supérieure à 40°C pendant plus de 2 jours et rougeur aiguë sur la zone infectée. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou à aller à la pharmacie dès les premiers symptômes.