Comment écrire un mot d’absence ?

Votre enfant doit s’absenter de l’école pour un ou plusieurs jours. Vous n’avez aucune idée de comment formuler votre mot d’excuse pour son absence à l’école. Voici quelques astuces pour vous aider dans cet exercice.

L’absence imprévue

Vous remarquez dès le réveil que votre enfant a une grosse toux et de la température. Pour faire simple, il est malade ! Impossible de l’envoyer à l’école dans un tel état. Ceci est l’exemple le plus concret d’une absence imprévue à laquelle tout parent doit se préparer à faire face. Donc, pour éviter que le personnel enseignant s’inquiète, vous décidez de leur écrire un mot d’excuse.

Lire également : Femmes lesbiennes, comment bien rédiger son annonce ?

Pour rédiger votre mot, il doit être simple, précis et concis. Vous préférez sûrement passer votre temps à soigner votre bambin au lieu de bûcher sur une longue lettre d’excuse pour l’école. En outre, ce mot peut aussi être laissé dans le carnet de correspondance de l’enfant où il serait inutile de prendre toute la place. Sans oublier le fait que le mot peut être écrit à postériori comme justificatif à son retour en classe.

Comme il s’agit d’un problème de santé, c’est mieux d’accompagner votre lettre d’un certificat médical, toujours dans le but de justifier le motif d’absence. A l’instar du motif médical, l’exemple d’absence imprévue le plus courant est le décès d’un proche de l’enfant. Dans ce cas, le corps enseignant sera plus compréhensif mais il est toujours utile de faire parvenir un certificat de décès en tant que pièce justificative.

A lire en complément : Comment faire une épilation maillot pour homme ?

Dans le contenu, vous pouvez garder un ton courtois presque familier étant donné vos rapports étroits en ce qui concerne l’éducation du petit ou de la petite.

–        Commencez par Cher Madame/Monsieur X,

–        Léa (vous aurez compris que vous mettez ici le prénom de votre enfant) sera absente ce matin étant donné son état de santé.

–        Énoncez clairement votre intention d’aller voir le médecin qui justifiera du motif d’absence : Nous allons faire une visite chez le médecin pour qu’il lui prescrive les soins qu’il faut.

–        Ajoutez la date de retour prévue : J’espère qu’elle sera de retour à l’école dès demain. Mais nous vous tiendrons au courant en cas de changement.

–        Terminez pas la formule de politesse adéquate et votre signature : Mes sincères salutations. Madame Y, maman de Léa.

L’absence programmée

Vous allez avancer vos vacances d’une semaine plus tôt dans le calendrier scolaire. Vous décidez de bien bosser le mot d’excuse adressée au directeur de l’établissement de votre enfant des semaines à l’avance. Dans ce cas, il serait préférable d’écrire une lettre que de se contenter d’un mot dans le carnet de liaison.

Dans le contenu, outre les salutations d’usage : Monsieur le Directeur/ Madame la Directrice,

–        Veillez à donner le nom et la classe de votre enfant vu que vous vous adressez au directeur et non à son professeur direct : Je vous prie de bien vouloir excuser l’absence de Jérémie, CE2 du (date de début d’absence) au (date de retour en classe)

–        Mettre en exergue le fait que la période choisie soit la seule option pour vous : Il nous paraît important de passer nos vacances pendant cette période car son père n’a pas pu le voir durant les périodes scolaires.

–        Et proposer de continuer son apprentissage pendant son absence : Pour qu’il ne prenne pas de retard, je m’engage à le faire travailler pendant cette semaine et je vous serais reconnaissante de m’indiquer les exercices à lui donner.

Vos obligations légales en matière d’absence scolaire

Sachez quand même que les absences scolaires sont régies par la loi à travers le Code de l’éducation. Comme vous devez justifier dans une lettre toute absence qu’elle soit imprévue ou programmée, vous devez aussi vous assurez que le motif d’absence évoqué dessus soit légitime.

C’est quoi un motif légitime diriez-vous ? L’article L. 131-8 du code de l’éducation énonce que « les seuls motifs d’absence considérés comme légitimes sont les suivants : maladie de l’enfant, maladie transmissible ou contagieuse d’un membre de la famille, réunion solennelle de famille, empêchement résultant de la difficulté accidentelle des communications, absence temporaire des personnes responsables lorsque les enfants les suivent ».

En cas de motif non légitime, l’autorisation dépendra de l’appréciation du corps enseignant voire de l’inspecteur d’académie. Sachez encore que trop d’absences est passible de sanctions pénales pour les parents. Dès quatre demi-journées d’absence injustifiée dans le mois, le directeur de l’établissement peut vous donner un avertissement, vous signaler les sanctions que vous encourez et enfin proposer des mesures d’accompagnement.

A partir de dix demi-journées, le directeur passe votre dossier auprès du Dasen (Directeur Académique des services de l’Education nationale) qui va vous convoquer et vous faire une mise en demeure. Si vous persistez dans l’absentéisme, le Procureur de la République sera saisi et vous serez passible d’une amende pouvant aller d’une simple contravention de 135€ à 30.000€ avec une peine de deux ans de prison pour carence éducative.