Tout savoir sur l’infirmier libéral

L’infirmière libérale appartient aux métiers du secteur de la santé et à un statut d’indépendant. Elle exerce dans un cabinet avec d’autres collaborateurs et prodigue aux patients les soins prescrits par les médecins, directement à leur domicile. Comme l’infirmier à l’hôpital, en structure médicalisée ou en entreprise, le métier d’infirmier libéral est avant tout une passion. Par ailleurs, il faut savoir aussi que travailler dans les services de soins ne convient pas à tous. Cependant, la facturation pour une infirmière n’est pas à négliger, étant donné qu’elle travaille en solo, il lui faut ce service pour mieux optimiser son travail.

Le rôle de l’infirmier libéral

L’infirmier libéral est un entrepreneur indépendant au sein d’une entreprise libérale, ce qui implique d’acquérir des connaissances en matière de gestion et de comptabilité. Pour s’installer ou faire des remplacements en tant qu’infirmier libéral, il est nécessaire d’avoir au minimum 24 mois d’expérience en service de soins. Ce secteur d’activité de la profession attire de nombreux infirmiers puisqu’ils sont quelques 140.000 à l’avoir choisi. Ce qui est attendu de l’infirmier libéral, c’est des gestes de soins courants à domicile comme l’habillage, la toilette, les pansements, les injections, les prises de sang, les cures de chimiothérapie, etc. Il faut aussi ajouter à cette liste la gestion et l’administration du cabinet où il exerce. À titre d’exemple, il y a la tenue à jour des fichiers de soins des patients, la comptabilité, la gestion des commandes et les stocks entre autres.

A lire aussi : Des médecins et divers services à votre écoute

Comment devenir infirmier libéral ?

Pour être infirmier libéral, il faut obligatoirement passer par le diplôme d’infirmier d’état et être inscrit à l’ordre national des infirmiers. Le candidat à l’installation doit également prouver au moins 24 moins d’expérience professionnelle en tant qu’IDE en structure hospitalière ou institution au cours des 6 dernières années.

12mois d’expérience professionnelle supplémentaire seront exigés en cas d’arrêt des soins de plus de 6 ans. Outre cet aspect déjà mentionné, il existe des démarches administratives à faire pour devenir infirmier libéral. D’abord, le candidat doit déclarer son activité libérale, choisir son mode d’exercice, son statut juridique et s’enregistrer à la CPAM. Par ailleurs, il doit aussi s’affilier à l’organisme d’assurance vieillesse spécialisé dans les auxiliaires médicaux. La souscription à une assurance de responsabilité civile et professionnelle est aussi recommandée pour accéder à cette profession. De même qu’une adhésion à une association de gestion agrée, pour obtenir entre autres des avantages fiscaux.

A voir aussi : Pourquoi opter pour un coach nutrition ?