Famille

Qu’est-ce qui change à 60 ans ?

Quels sont les services offerts par une résidence senior

Une longue vie est une bénédiction que certains n’ont jamais l’occasion de connaître. Mais pour ceux qui y parviennent, cette bénédiction s’accompagne d’inévitables signes de vieillissement. Avec l’âge, le corps change, ce qui n’est pas nécessairement mauvais, mais simplement différent. Savoir à quoi s’attendre peut non seulement vous aider à accepter ces changements, mais aussi vous donner un aperçu de ce que vous pouvez faire pour faciliter ce processus.

Certains de ces changements peuvent être subtils et se produire progressivement, tandis que d’autres peuvent sembler se produire du jour au lendemain. Quel que soit le moment où ils se produisent, il est important de savoir qu’ils sont normaux.

A découvrir également : 5 idées de cadeaux pour de jeunes adolescentes

Risques de cancer

Si vous découvrez un jour que vous êtes atteint d’un cancer, il est fort probable que vous l’appreniez dans la soixantaine. La moitié des cancers du sein sont diagnostiqués à l’âge de 61 ans ou plus. Pour le cancer du côlon, l’âge médian est de 68 ans. L’âge avancé est le facteur le plus susceptible d’augmenter vos chances d’être atteint de tous les types de cancer. Effectuez les dépistages recommandés. Demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devriez passer une mammographie, une coloscopie ou un test de la prostate.

Perte auditive

Quatre français sur dix âgés d’une soixantaine d’années ont des problèmes d’audition. C’est l’une des affections les plus courantes liées au vieillissement. Les cellules ciliées de l’oreille interne meurent naturellement avec l’âge. Les infections, les problèmes cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les traumatismes crâniens ou certains médicaments peuvent également éroder l’audition.

A voir aussi : Combien coûte un cercueil ?

Quels sont les services offerts par une résidence senior

Pourtant, 80 % des personnes qui pourraient bénéficier d’aides auditives n’en portent pas. Même la plupart de ceux qui en portent attendent en moyenne plus de 10 ans avant de se faire appareiller.

La prise de poids

Non, vieillir n’est pas forcément synonyme de prendre des kilos. Certes, le métabolisme (la vitesse à laquelle le corps brûle les calories) ralentit souvent avec l’âge. Mais une mauvaise alimentation et le manque d’exercice sont probablement des raisons plus importantes pour lesquelles le chiffre sur votre balance grimpe à la soixantaine. Alors, soyez actif, développez vos muscles pour brûler les graisses et surveillez votre alimentation.

Changements de peau

À la soixantaine, les deux premières couches de la peau – l’épiderme et le derme – s’amincissent et s’aplatissent. Votre peau devient plus sèche et vous démange, et peut ressembler à du papier crêpé ou à du tissu. Les rides, les taches de vieillesse, les plis et les ecchymoses deviennent plus visibles. Vos glandes sudoripares deviennent également moins actives. Cela signifie que vous ne transpirez peut-être pas autant, mais que les blessures sur votre peau peuvent prendre plus de temps à guérir.

Problèmes cardiaques

Le milieu de la soixantaine et au-delà est une période propice à la survenue d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral ou d’une insuffisance cardiaque. Les maladies cardiaques sont la première cause de décès chez de nombreux soixantenaires. Il est impossible d’annuler les conséquences naturelles du vieillissement.

Mais vous pouvez faire beaucoup pour garder votre cœur en bonne santé. Ne fumez pas et limitez votre consommation de sel, de sucre et de graisses saturées provenant des viandes et des produits laitiers. Essayez de faire une demi-heure de marche, de yoga, de natation ou d’autres activités physiques chaque jour.