Famille

Que faut-il savoir sur un avis de décès ?

L’un de vos proches vient de décéder ? L’avis de décès est un moyen rapide pour informer tous vos proches et la famille éloignée sur la triste nouvelle. Voici ce qu’il faut savoir concernant cet acte.

A lire également : C'est quoi une année paire ?

Qu’est-ce qu’un avis de décès ?

Par simple définition, un avis de décès est une annonce publiée dans la presse ou sur un site Internet. Il a pour vocation d’informer la famille, les proches ou les lecteurs d’un décès.

Les termes avis de décès peuvent être associés à « annonce de décès » ou encore à « annonce nécrologique ». Les termes faire-part de décès et avis d’obsèques sont souvent utilisés comme synonymes, alors qu’ils peuvent ne pas désigner la même chose. Pour ne pas se perdre, mieux vaut s’adresser à des professionnels comme Odella. Cela vous évitera de vous perdre non seulement dans les définitions, mais surtout dans les démarches.

A découvrir également : Quel faire part envoyer pour la naissance de son enfant ?

A quel moment publier un avis de décès ?

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Avant les obsèques : un avis de décès avant les obsèques est à titre informatif pour les proches, la famille ainsi que les personnes que le défunt côtoyait de son vivant (collègues…). Il faut savoir que lorsqu’on y ajoute des informations sur la cérémonie d’obsèques, on parle d’avis d’obsèques.
  • Après les obsèques : un avis de décès publié après les obsèques est utilisé lorsque vous souhaitez informer du décès d’une personne, mais que l’organisation de la cérémonie se fait en privée, sans participation supplémentaire.

Que contient une annonce nécrologique ?

Une annonce nécrologique se décline par un texte d’une longueur variable, publié dans un quotidien national, un journal régional ou un magazine journalier. Il contient les mentions courantes d’un avis de décès, relatives à l’annonce de la disparition d’une personne. Attention, ce document respecte une structure traditionnelle qu’il convient de suivre.

  • Le nom des proches (civilité, prénom et nom, lien avec le défunt). Le but est d’informer les personnes qui ne connaissent pas directement le défunt, susceptibles de présenter leurs condoléances.
  • L’annonce du décès en une phrase. Il existe déjà différentes formules de circonstances pour accompagner l’annonce du décès. En voici quelques exemples : Monsieur et Madame X ont la profonde douleur de vous faire part du décès de Y ou encore Monsieur et Madame X vous annoncent avec émotion le décès de Y…
  • Le nom du défunt afin de permettre aux lecteurs de mieux l’identifier.
  • La date et le lieu de décès ;
  • La date, l’heure et le lieu des funérailles, qu’il y ait cérémonie ou non.
  • La date de naissance et/ou l’âge du défunt ;
  • Les membres de sa famille. Traditionnellement, on cite les proches suivant un ordre précis, du plus proche au plus éloigné.
  • La religion, qui se décline par les mentions usuelles du type « munie des sacrements de l’église » ;
  • Une adresse ou un email pour envoyer les lettres de condoléances ou l’envoie des fleurs ;
  • Quelques éléments sur la profession du défunt, des remerciements ;
  • Des informations sur la veille funèbres, dans le cas où vous avez prévu d’organiser une veillée d’hommage.