Famille

Pourquoi bébé jette la tête en arrière ?

La venue d’un nouveau-né dans une famille est souvent un évènement heureux. La joie d’accueillir un nouveau membre dans la famille dure assez longtemps. L’absence de connaissance sur la communication gestuelle du bébé peut vous faire paniquer. Par exemple, vous vous demandez pourquoi votre bébé jette la tête en arrière. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Pas matière à s’inquiéter

Ne soyez pas surpris si votre bébé a les mains raides et écartées. Soyez rassuré aussi s’il ajoute à ses signes le fait de se cambrer et de jeter la tête en arrière. Ce comportement est propre au bébé et il ne s’agit nullement d’une maladie de neurologie ou psychologique.

A lire aussi : Les cycles du sommeil de votre bébé

Votre enfant va relativement bien. C’est pourtant surprenant qu’il change brusquement de comportement à vos yeux n’est-ce pas ? Comprendre la communication gestuelle pourrait vous aider.

Signe de contrariété

Votre bébé n’a pas la capacité de s’exprimer par des mots. Cependant, il le fait par ses gestes. À vous d’être vigilant et attentif à sa gestuelle. Il est constaté que ce comportement apparaît souvent autour de neuf mois d’âge du bébé. Mais il peut apparaître avant.

A lire en complément : Comment calculer le salaire annuel moyen ?

C’est le moment où le bébé parvient à exprimer une frustration. Il est établi qu’à partir de neuf mois, le bébé peut imaginer la façon dont il souhaite que les choses se passent. Et donc s’il n’est pas content, il peut se mettre en colère.

Un tel comportement a donc comme déclencheur, l’émotion et non un facteur physique. Par exemple, un enfant que vous serrez trop contre vous peut ne pas vouloir cela et cherchera à se débattre pour quitter vos mains par ce mouvement.

Signe de bonne humeur

Toujours en raison de sa nouvelle capacité à extérioriser ses émotions, un bébé peut se jeter en arrière pour exprimer sa bonne humeur. Il pourrait avoir envie de s’éclater ou de totalement se lâcher. Il est facile de différencier le cas de frustration avec celui de bonne humeur.

Le dernier cas sera souvent accompagné d’éclat de rire ou de sourire alors que pour une frustration, le bébé peut pleurer. De plus, le bébé ne voudra plus rester dans vos bras s’il s’agit de frustration.

Pas de confusion avec le reflux gastro-œsophagien (RGO)

Ce type de comportement ne doit pas vous inquiéter. Mais il existe une nuance. Faites attention et observez véritablement votre enfant. Si ce comportement se manifeste souvent après le repas, il ne s’agit plus d’une frustration.

Le déclencheur dans ce cas n’est plus émotionnel, mais plutôt physique. En effet, le bébé pourrait être victime d’un reflux gastro-œsophagien (RGO). Il convient de vous rendre à l’hôpital pour consulter un médecin pour en avoir le cœur net. Attention à ne pas confondre aussi cette gestuelle avec les crises épileptiques.

Une autoberceuse

Dans la communication gestuelle, un enfant qui a sommeil se frottera les yeux, mais il est possible qu’un enfant qui a sommeil se jette en arrière. Ce sera beaucoup plus au moment d’être en position allongé. C’est un geste d’autosatisfaction qu’il réalise pour se bercer et mieux dormir. N’en soyez pas inquiété non plus. Ce genre de cas est quand même rare.

Que faire donc ?

Dans le cas d’expression d’une frustration ou pour notifier sa bonne humeur, faites attention à garder la main au niveau du dos de votre bébé. Ne pas le faire pourrait entraîner de graves conséquences. Votre enfant peut se jeter de manière spontanée et vous glisser entre les bras.

Évitez aussi de vous retrouver proche d’objet pointu ou à risque, car sa tête pourrait subir un traumatisme en cas de contact involontaire. Il est possible que votre enfant remarque que ce n’est qu’en faisant ce mouvement qu’il attire votre attention. Il en fera davantage dans ce cas pour attirer votre attention. Ne cédez pas à ses caprices.

L’autre cas de figure est qu’il réagit ainsi quand vous le mettez à un endroit qu’il n’aime pas. Notez cela et tenez compte de ses préférences. Ne songez plus à l’installer dans ce lieu. Cela participe à établir une bonne confiance et complicité avec votre enfant.