Mode

Fumigène pour supporters : L’accessoire incontournable pour illuminer les tribunes !

Les fumigènes à main sont des dispositifs pyrotechniques largement utilisés par les supporters pour créer une ambiance visuelle et colorée lors d’évènements sportifs. Ils sont devenus incontournables pour animer les tribunes et exprimer le soutien aux équipes. Mais quels sont leur rôle, leur fonctionnement et les enjeux qui les entourent ? Cette revue vous propose de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur les fumigènes pour supporters.

Quel est le rôle des fumigènes à main dans les stades ?

Les fumigènes à main ont pour rôle principal de créer une atmosphère festive et passionnée dans les stades. Ils permettent aux supporters de manifester leur enthousiasme, leur fierté et leur solidarité avec leur équipe favorite. Ils contribuent également à renforcer l’identité et la culture des groupes de supporters, qui rivalisent d’originalité et de créativité pour réaliser des animations spectaculaires.

A lire en complément : Pourquoi faire le choix des perruques naturelles ?

Création d’ambiance

Les fumigènes à main sont des sources de lumière et de couleur qui attire le regard et embellissent le spectacle. Ils créent des effets visuels variés, selon la forme, la taille, la couleur et la durée de la fumée produite. Ils peuvent être utilisés de manière individuelle ou collective, pour former des motifs, des messages ou des symboles. Ils peuvent aussi être combinés avec d’autres accessoires, comme des drapeaux, des banderoles ou des confettis, pour créer des chorégraphies impressionnantes. Par exemple, les supporters français aiment utiliser du fumigène bleu blanc rouge pour afficher les couleurs de leur drapeau national.

Types de fumigènes

Les fumigènes à main, qui se présentent sous la forme de bâtons ou de tubes, et qui s’allument en tirant sur une ficelle ou en grattant une surface. Ils produisent une fumée dense et colorée, qui peut durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Ils sont faciles à manipuler et à transporter, mais ils peuvent être dangereux s’ils sont mal utilisés ou jetés.

A lire en complément : Les tendances mode incontournables à adopter cette saison

Les fumigènes à goupille, qui se présentent sous la forme de grenades ou de boîtes, et qui s’activent en retirant une goupille ou en appuyant sur un bouton. Ils produisent une fumée plus légère et plus volatile, qui peut s’élever dans les airs ou se disperser rapidement. Ils sont plus sûrs et plus stables que les fumigènes à main, mais ils sont plus encombrants et plus coûteux.

Les fumigènes en pot se présentent sous la forme de récipients métalliques ou plastiques, et qui s’enflamment en les perçant ou en les ouvrant. Ils engendrent une fumée très abondante et persistante, qui peut couvrir une large surface ou créer un écran de fumée. Ils sont plus adaptés pour les grandes animations ou les effets spéciaux, mais ils sont plus difficiles à contrôler et à éteindre. Vous pouvez trouver des photos de ces différents types de fumigènes sur le site de Planète Fumigène.

Quels sont les enjeux autour des fumigènes à main dans les stades ?

L’utilisation des fumigènes à main dans les stades soulève des enjeux importants, qui font l’objet de controverses et de règlementations. Il importe donc de concilier le respect de la liberté d’expression et de la culture des supporters, avec la préservation de la sécurité et de l’ordre public.

Controverses et sécurité

Les fumigènes à main font l’objet de critiques dans les stades, où ils sont perçus comme des sources de nuisance, de danger et de violence. Certains leur reprochent d’entraver la vision du jeu, de polluer l’air et de provoquer des troubles à l’ordre public. Les supporters, en revanche, les défendent comme des moyens d’expression et de divertissement. Ils soutiennent qu’ils embellissent le spectacle, qu’ils respectent les normes de sécurité et qu’ils symbolisent la passion et le fair-play.

Réglementations et législations

Les fumigènes à main sont soumis à des règlementations et à des législations spécifiques, qui varient selon les pays et les instances sportives. En France, par exemple, les fumigènes à main sont classés comme des articles pyrotechniques de divertissement, qui relèvent du code de la sécurité intérieure et du code du sport. Ils sont interdits dans les enceintes sportives, sauf dérogation accordée par le préfet ou le ministre de l’intérieur. Les contrevenants s’exposent à des sanctions pénales, qui peuvent aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Toutefois, face à la demande des supporters et à la volonté de dialogue des autorités, une expérimentation a été lancée en 2020, pour autoriser l’utilisation d’articles pyrotechniques dans les stades, sous certaines conditions. Cette expérimentation, qui devait initialement durer un an, a été prolongée jusqu’en mars 2025, afin d’évaluer ses effets et ses résultats.