Actu

La gestion des finances d’une entreprise est simplifiée avec un solde intermédiaire de gestion

Généralement, nous observons des créations d’entreprises ou des reprises d’entreprises. Dans l’un ou l’autre des cas, il importe de mettre en place une bonne stratégie. Et ce, afin de pouvoir assurer la durabilité de ses activités. Également, cette entreprise doit disposer de bons outils pour apprécier sa gestion financière. Au nombre de ces outils, nous avons le calcul d’un solde intermédiaire de gestion. Ainsi, dans cet article, nous vous donnerons plus de détails. Lisez-le donc jusqu’au bout.

Qu’entendons-nous par gestion des finances ?

Gérer, c’est tout simplement disposer des bonnes informations au bon moment. Et ce, en vue de prendre les décisions les meilleures pour sa stabilité. Il y a donc un objectif assez important à la gestion financière, c’est prendre les bonnes décisions. Et ceci, en vous appuyant sur des données tangibles, sur vos chiffres financiers. Cela implique un suivi des chiffres quotidiens mais aussi une compréhension de vos chiffres financiers.

A voir aussi : Comment vider une piscine Intex ?

Tout ceci, afin de pouvoir allier ces chiffres à votre première intuition et d’offrir à votre activité l’avenir qu’elle mérite. Ainsi, la gestion financière a pour rôle de soutenir l’entrepreneur au quotidien pour l’aider à construire sa vision. Aussi, c’est pour l’aider à prendre ses décisions d’investissement, décisions stratégiques et anticiper tout problème financier. En somme, la gestion financière est un outil super important pour tout entrepreneur. Puisqu’il lui permet de passer le cap de la rentabilité, de se rémunérer à sa juste valeur. Mais aussi, d’offrir finalement, le maximum de valeur à ses clients. Il doit donc être un outil à votre service.

Quid des indicateurs de performance pour apprécier la gestion financière d’une entreprise ?

Il existe divers indicateurs d’analyse de performance d’une entreprise. De ce fait, nous avons le compte de résultat, le bilan et la trésorerie de l’entreprise.

A lire aussi : Comment tenir au lit ?

Le compte de résultat

Vous aurez besoin du compte de résultat qui est un document comptable. Il va retracer la performance économique d’une entreprise sur une période donnée. En effet, à partir de ce document, vous pourrez faire ressortir beaucoup d’informations. Vous pouvez donc en dégager trois indicateurs particuliers. Il s’agit en effet des soldes intermédiaires de gestion, les ratios et la capacité d’autofinancement.

Le bilan comptable

Le bilan équivaut au patrimoine d’une entreprise. Et ce, à un moment donné. Il se présente en deux parties. Ainsi, d’un côté, vous avez l’ensemble des actifs. Ce dernier correspond à ce que l’entreprise possède. De l’autre côté, vous avez l’ensemble des passifs. Cela correspond à ce que l’entreprise doit. En outre, le haut du bilan concerne les éléments à long terme. Quant au bas du bilan, il concerne les éléments à court terme. Vous pouvez donc en dégager divers ratios comme le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement.

La trésorerie

Vous devez vous assurer que l’entreprise dispose constamment d’excédent de trésorerie. Cela lui permettra de faire face à ses besoins à court terme.

Le solde intermédiaire de gestion pour la gestion des finances d’une entreprise

Pour faciliter l’analyse de la gestion des finances d’une entreprise, vous pouvez tout simplement utiliser le solde intermédiaire de gestion. C’est un tableau qui définit par cascade, divers soldes aboutissant à la détermination du résultat net d’un exercice donné. Aussi, chacun de ces soldes permet de donner une interprétation donnée du résultat obtenu. Par ailleurs, ces différents soldes sont au nombre de 9. Et ce, pour tenir compte de la nature de l’activité de l’entreprise. C’est-à-dire, qu’elle soit commerciale ou industrielle. De ce fait, nous avons la marge commerciale, la production d’exercice, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation. Nous avons également le résultat courant avant impôt, le résultat exceptionnel et enfin le résultat net. Ainsi, chacun de ces soldes permettent une analyse particulière quant aux décisions à prendre. Et ce, à l’instar d’un produit ou d’un service.

Quid de la particularité de la valeur ajoutée ?

Toutefois, la valeur ajoutée reste l’un des indicateurs pertinents quant à la gestion des finances d’une entreprise. En effet, elle permet d’enrichir plusieurs acteurs. De ce fait, une partie va au personnel en termes de salaire. Une autre est destinée à l’État à titre d’impôts et taxes. Egalement, une autre partie est destinée aux prêteurs, et une autre aux investisseurs (les actionnaires). Le solde est appelé bénéfice net non distribué. Ce dernier servira à l’entreprise à s’autofinancer. À partir de cette répartition, vous pouvez déjà vous faire une opinion subjective sur la gestion des finances de l’entreprise.