Santé

Quels sont les étapes qui précèdent un traitement de radiothérapie ?

Avant de commencer une séance de radiothérapie, il est nécessaire de prendre plusieurs mesures. Ces étapes permettent de préparer le patient au traitement et d’accéder plus efficacement à sa tumeur.

Un rendez-vous avec le médecin est nécessaire pour obtenir un diagnostic et discuter des options de traitement. Au cours de ce rendez-vous, le médecin vérifiera l’état de santé général du patient et discutera des risques éventuels liés à la radiothérapie, ainsi que des autres effets secondaires possibles. Une fois que votre médecin aura confirmé que vous êtes un bon candidat pour la radiothérapie et qu’il n’y a aucun risque, vous serez orienté vers un oncologue radiothérapeute spécialisé dans le traitement des patients atteints de tumeurs de la tête et du cou. L’oncologue radiothérapeute va vous expliquer comment se déroulent les séances, les effets secondaires de la radiothérapie spécifiques à votre cancer et au traitement que vous devrez subir, et va au préalable vous faire passer un scanner de centrage afin de sécuriser les séances et de s’assurer que la tumeur sera ciblée aussi précisément que possible lors du traitement.

A découvrir également : Parodontax dentifrice : pourquoi le choisir ?

Le scanner de centrage avant la radiothérapie

Avant de commencer la séance de radiothérapie, un scanner de centrage également appelé scanner de simulation sera réalisé pour s’assurer que la radiothérapie est ciblée sur la tumeur et non sur d’autres parties du corps. On vous injectera un agent de contraste (non radioactif), qui rendra vos ganglions lymphatiques légèrement plus foncés. Un scanner, une IRM ou une autre technique d’imagerie est alors utilisé pour radiographier aussi précisément que possible la tumeur, son emplacement, sa taille et les éventuelles ramifications. En utilisant cette technique d’imagerie, votre médecin peut également voir si d’autres structures sont affectées par la radiothérapie, comme des organes ou des nerfs proches. Cette technique d’imagerie est appelée scintigraphie de centrage et est nécessaire pour s’assurer que la radiothérapie est spécifiquement ciblée sur le site de la tumeur. Une fois le scanner de centrage réalisé, le patient va recevoir une carte RFID personnelle qui permettra de réaliser des séances de radiothérapie sécurisée et optimales.

Quel est le processus de la radiothérapie ?

L’étape suivante consiste à administrer effectivement les rayons. La radiothérapie consiste en une série de courtes impulsions de rayons délivrées par une machine appelée appareil de radiothérapie. L’image obtenue par le scanner de centrage est convertie en une onde radioélectrique qui est utilisée pour créer ces ondes à haute énergie. Lorsque ces ondes sont envoyées vers la tumeur, elles sont absorbées et endommagent les cellules de la tumeur. Les séances de traitement sont généralement programmées à trois jours d’intervalle, et elles durent de 30 à 90 minutes. Un total de six à douze séances est généralement prévu sur une période de deux à trois semaines. Il existe différents types de radiations qui sont administrées pour traiter différents types de cancers. Le type de radiothérapie qui vous sera administré dépend d’un certain nombre de facteurs, tels que votre âge, votre état de santé et le type de cancer dont vous êtes atteint. Il existe deux types de radiothérapie utilisés pour traiter les cancers de la tête et du cou : la radiothérapie externe et la radiothérapie interne. La radiothérapie externe consiste à appliquer le rayonnement à l’extérieur du corps, comme la peau et la tumeur. La radiothérapie interne consiste à appliquer le rayonnement à la tumeur elle-même.

A lire également : La Chose e-liquide : tout savoir sur sa recette

Comment la radiothérapie aide-t-elle à traiter le cancer ?

La radiothérapie vise à endommager les cellules tumorales, qui cesseront alors de se développer. Le ciblage spécifique des cellules tumorales est devenu plus important avec le développement de l’imagerie moléculaire. L’imagerie moléculaire nous permet de voir les mutations génétiques présentes dans les cellules tumorales et de prendre de meilleures décisions quant au type de thérapie à administrer au patient. La compréhension des mutations présentes dans les cellules tumorales permet de mieux cibler la thérapie. Un autre avantage de l’imagerie moléculaire est qu’elle nous permet d’administrer une dose de radiation plus importante à une tumeur plus petite. Par exemple, si la tumeur est située au niveau du cou mais qu’elle est relativement grosse, une dose de rayonnement plus faible pourrait tout de même être efficace pour détruire la tumeur. Les radiations sont également utilisées en association avec d’autres traitements, comme la chimiothérapie et/ou l’immunothérapie, et précèdent parfois une chirurgie (pour contenir la tumeur), ou suivent une chirurgie (pour nettoyer les dernières cellules cancéreuses qui n’auraient pas été retirées). L’association des thérapies peut augmenter leur efficacité et réduire les effets secondaires. Un autre avantage de la radiothérapie est qu’elle est très efficace pour tuer les cellules à division rapide, c’est-à-dire les cellules qui se divisent ou se répliquent activement.

Quels sont les effets secondaires de la radiothérapie ?

La radiothérapie est un traitement très efficace pour de nombreux types de cancers. Cependant, le traitement entraîne également des effets secondaires, notamment la fatigue, les nausées, les modifications de la peau et lorsque la tumeur est proche du cou, du visage ou du crane, la perte de cheveux. Certaines personnes subissent également une perte auditive temporaire ou un risque accru de développer des cataractes à la suite de la radiothérapie. Ce sont tous des effets secondaires courants, mais ils ne doivent pas vous empêcher de recevoir une radiothérapie. Nombre de ces effets secondaires peuvent être évités ou réduits en prenant des précautions appropriées, comme le port de vêtements et de lunettes de protection et l’évitement de l’exposition à d’autres sources potentielles de rayonnement pendant le traitement.

Radiothérapie, que se passe-t-il ensuite ?

Après la séance de radiothérapie, il y aura une période de repos pendant laquelle aucune thérapie ne sera administrée. Votre médecin répétera ensuite la scintigraphie de centrage pour s’assurer que tous les rayons ont été absorbés et qu’il n’y a pas d’effets secondaires nocifs. Si tout va bien, votre médecin programmera alors la prochaine séance de traitement. Au fur et à mesure des séances, votre médecin ajustera légèrement la quantité de rayons administrés, en fonction des résultats de l’imagerie. En général, la dose de radiation sera maintenue jusqu’à ce que la tumeur se réduise à une taille inférieure à 1 centimètre. À ce stade, la séance de traitement est terminée, et vous vous reposerez pendant quelques jours avant une nouvelle imagerie qui déterminera l’état de votre organe et la présence ou non de la tumeur ou des cellules cancéreuses.

En conclusion, la radiothérapie est l’un des traitements les plus utilisé dans la lutte contre de nombreux cancers. Elle présente des effets secondaires, majoritairement temporaires. N’hésitez pas à interroger votre oncologue sur les différentes options de traitements, leurs durée et les effets secondaires. Votre médecin vous aidera à comprendre les avantages et les risques de la radiothérapie, ainsi que les autres traitements disponibles.