Actu

Quel savon choisir pour laver sa culotte menstruelle ?

savon pour culotte menstruelle

Les culottes menstruelles sont une parfaite alternative aux serviettes hygiéniques à usage unique. Bien qu’elles soient chères à l’achat, ce sont des accessoires que vous pourrez utiliser de nombreuses années, ce qui compense leurs coûts. Là encore, la durée d’utilisation dépendra en partie du savon que vous utilisez pour leur entretien. Par conséquent, quel savon pour culotte menstruelle choisir ? La réponse ici.

Savon pour culotte menstruelle : faut-il s’inquiéter du choix ?

Intrinsèquement, les culottes menstruelles sont conçues pour servir minimum 2 ans. Les meilleurs modèles quant à eux, peuvent être utilisés pendant 7 ans. Pour garder leur capacité d’absorption dans le temps, ces culottes doivent être bien entretenues.

A découvrir également : Le balayage sur cheveux noir

Si vous vous demandez s’il est utile de choisir un savon pour culotte menstruelle, la réponse est oui ! En effet, tous les savons ne peuvent pas être utilisés pour laver vos culottes menstruelles. En effet, certains ne sont pas adaptés à votre peau surtout si elle est fragile.

Néanmoins, le choix reste pertinent lorsqu’on sait que le type de savon choisi peut réduire ou non la capacité de la culotte à absorber efficacement le sang qui s’écoule. Une culotte menstruelle qui n’absorbe plus efficacement le sang vous expose à des irritations à cause de l’humidité. À partir de là, le choix d’un savon adapté pour le lavage d’une culotte menstruelle est une modalité dont il faut s’inquiéter.

A lire aussi : Un concours d'accès unique pour les écoles d'ingénieurs

Quels types de savon choisir ?

Dans votre processus de choix, votre savon pour culotte menstruelle doit être exempt de glycérine. Lorsque le savon en contient, l’efficacité de votre culotte baissera progressivement. En effet, un savon pour culotte menstruelle riche en glycérine va encrasser les ports de cette dernière. Une fois que les fibres absorbantes sont saturées, votre culotte ne vous sera plus d’une grande utilité.

Les savons solides à utiliser

Si vous devez utiliser un savon solide pour le lavage de votre culotte menstruelle, optez pour le savon de Marseille. Il s’agit d’un bon détachant qui vous permettra de vous débarrasser d’éventuelles taches de sang.

Par ailleurs, certains savons de Marseille peuvent avoir une forte teneur en glycérine, d’où la nécessité d’y porter une attention particulière. Vous pouvez également opter pour le savon d’Alep. Il s’agit d’un produit végétal qui protégera non seulement votre peau, mais prolongera également l’espérance de vie de votre culotte.

Les lessives liquides

Dans la gamme des lessives liquides, vous ne serez pas limité dans vos choix. Vous pouvez donc vous tourner vers la lessive Leclerc Uni Vert, Eco Planet, l’Arbre Vert ou Biocoop liquide. De même, des produits comme Auchan lessive écologique, la lessive Super Croix ou le Super U écologique sont de bons choix.

Savon pour culotte menstruelle : les lessives en poudre

Si vous préférez les lessives en poudre, tournez-vous vers des produits comme Leclerc Eco+, Apta écologique, X-tra, X-tra total, Bambinex, etc.

En dehors de la glycérine, les savons ne doivent pas contenir de fortes teneurs d’huile végétale et des produits à base de chlore.

Comment laver la culotte menstruelle ?

savon pour culotte menstruelle

Vous savez désormais quel savon pour culotte menstruelle choisir. Cependant, le processus de lavage est également important à connaître. La préservation de la qualité de la culotte en dépend.

Une culotte menstruelle se lave en plusieurs étapes. Dans un premier temps, il vous faut vous débarrasser du sang absorbé. À partir de cet instant, vous devez être minutieuse. Il est utile de passer la culotte au robinet pour évacuer tout le sang. Bien que l’eau chaude soit utile pour tuer les germes, elle ne sera pas utile dans votre cas.

Si vous trempez la culotte dans de l’eau chaude, cette dernière cuira le sang. Les fibres seront très vite encrassées. Retirez la culotte du jet d’eau dès lors qu’elle ne contient plus du tout de sang.

Après le rinçage, vient le lavage. Assurez-vous si le matériau de fabrication de la culotte peut passer à la machine. Si c’est le cas, mettez-la dans un filet à linge avant de l’introduire dans la machine.

Cela évitera que l’accessoire soit directement en contact avec les éléments métalliques de la machine qui peuvent altérer les fibres. Un lavage à cycle doux (30 °C) est suffisant pour un nettoyage optimal de la culotte. Un ajout d’assouplissant ne sera pas nécessaire. Si cela vous tient tout de même à cœur, ajoutez une petite quantité de vinaigre blanc.

Pour un lavage à main, le processus sera presque le même. Après avoir débarrassé la culotte de son sang, vous pouvez la tremper une quinzaine de minutes dans l’eau tiède avant de la laver.

La dernière étape est celle du séchage qui doit se faire à l’air libre et pas au sèche-linge.