Famille

Combien coûte un cercueil ?

Combien coûte un cercueil ?

Le cercueil est indispensable pour la réalisation des obsèques. En effet, le cadavre est introduit dans ce coffre avant d’être inhumé. Cet outil existe sous plusieurs formes. De plus, il peut être fabriqué avec plusieurs matières. Ces dernières peuvent renvoyer au bois ou encore au carton. Ainsi, son prix dépend des matériaux utilisés pour sa fabrication et des options qu’il présente. Nous vous en disons plus dans la suite de cet article.

En fonction du type de matériau

Le choix du type de matériau peut faire varier le prix d’un cercueil. S’il est en pin, il peut coûter plusieurs centaines d’euros. Mais, s’il est fait en chêne, il peut valoir plusieurs centaines à quelques milliers d’euros. Par ailleurs, les cercueils haut de gamme en acajou sont les plus onéreux car ils impliquent une dépense allant de plusieurs milliers d’euros. En outre, les personnes ayant une bourse très limitée peuvent opter pour des cercueils en carton qui valent en général quelques centaines d’euros. Le bambou, le noyer, le frêne, le peuplier et le sapin sont également des options envisageables bien qu’elles soient peu répandues. Les offres de cercueil sont, pour ainsi dire, très diversifiées. Toutefois, vous pouvez avoir plus de choix sur ecoplusfuneraire.com.

Lire également : C'est quoi une année paire ?

Selon les options apportées au cercueil

Pour certaines personnes, les cercueils représentent de véritables articles de mode dont le choix a une grande importance. Elles s’orientent alors vers des modèles sophistiqués et assez élaborés. En clair, elles sont prêtes à débourser une somme considérable pour s’offrir un qui allie esthétisme et confort. D’autre part, cet objet peut être équipé d’une plaque d’identité. Il peut aussi posséder un écrin en tissu appelé capiton, ce dernier sert à habiller l’intérieur. D’un autre côté, chaque type de cercueil présente des options bien particulières. Par exemple, un cercueil coffre possède un couvercle qui se déploie en deux parties. 

A voir aussi : Pourquoi bébé jette la tête en arrière ?