Loisirs

Fête de couleurs : comment cela se passe réellement ?

La fête de couleurs est une tradition en Inde. Nommée Holi, cette fête est fêtée partout en Inde de même par les communautés indiennes vivant à l’étranger. Il s’agit d’une fête religieuse hindoue qui montre le passage de l’hiver au printemps. Elle est donc célébrée le jour de la pleine lune du mois nommé Phâlguna (en février-mars). Au cours de cette fête, tout le monde s’asperge de poudres et d’eau colorée. Mais, comment se passe réellement cette fête ? Découvrez tout cela dans cet article !

Origine et symbole de la Fête de couleurs

D'où vient la fête des couleurs

A lire aussi : Comment monter une structure gonflable ?

La fête de couleurs est une fête religieuse en Inde qui marque le retour du printemps. C’est un symbole en Inde de la victoire du bien sur le mal. Jadis, il y eut un roi arrogant du nom de Hiranyakashipu qui avait une dent contre son fils. En effet, son fils Prahlad au lieu de se prosterner devant son père, avait beaucoup plus de respect au dieu Vishnull. Dès lors, son père voulait le faire mourir en chargeant sa tente Holika de l’installer dans un braisier à ses côtés. Holika avait le don de ne pas craindre le feu. Quand les deux s’y sont installés, c’est la tante qui périt et le fils royal fut sauvé et récompensé pour sa loyauté par les dieux.

Holi, le festival de couleurs !

Tout savoir sur la fête des couleurs

A lire en complément : Visiter Majorque en une semaine

À l’image de la course Color Run, le Holi est un véritable festival de couleurs. De nombreux jours précédents Holi, la population indienne commence à amasser du bois afin d’allumer le grand feu nommé Holika. La veille de ladite fête, de grands feux de joie sont allumés dans toute la contrée indienne. Ces feux rappellent la crémation de la tente du fils royal et l’anéantissement du mal. Les habitants récupèrent les braises de cet immense feu pour allumer un nouveau feu une fois qu’il regagne leur domicile. Dhuletti est le nom donné au jour de la fête de couleurs.

Outre les amas de bois, les Indiens s’occupent aussi des jours qui précédent la fête à s’approvisionner en munitions de diverses couleurs. Aussi, ils prennent des ballons d’eau colorée et de poudre teintée. Le jour de la fête, on asperge ses amis, sa famille et même tout inconnu rencontré qui croise son chemin. Si vous y êtes dans cette période vous entendrez souvent dire « Bura Na Mano, Holi Hai » qui signifie littéralement en français « ne soyez pas fâché, c’est la Holi ». Ne soyez donc pas vexé, mais profitez bien de ces moments magiques. Toutefois, sachez quoi porter, car le mélange qu’on vous versera dessus est un mélange indélébile.

C’est une journée festive et donc les habitants s’amusent bien, chantent et dansent. Cette fête donne aussi l’occasion d’ingurgiter les délices alimentaires de l’Inde spécialement concoctés pour l’occasion. Au soir de la fête, un calme s’installe dans le pays et c’est à ce moment que l’on rend visite à ses amis ou familles. Il faut noter que ce moment est marqué par l’échange de vœux et de cadeaux. Enfin, les familles se mettent à table pour déguster de bons mets et restent en éveil toute la nuit. Holi est une fête au cours de laquelle on pardonne à ses ennemis et on prouve son amour à ses semblables.

Les traditions et les rituels de la Fête de couleurs

La fête des couleurs, appelée aussi Holi, est une célébration hindoue qui se déroule chaque année en Inde et dans d’autres pays du monde avec une forte présence indienne. C’est un événement très coloré qui a lieu le jour de la pleine lune en mars ou avril selon le calendrier hindou. Les gens s’aspergent mutuellement de poudres colorées pour symboliser la victoire du bien sur le mal.

Cette fête a des racines anciennes et remonte à plusieurs siècles avant Jésus-Christ. Selon la légende, Holi commémore la destruction du démon Holika par le dieu Vishnu grâce au jeune Prahlad qu’elle avait tenté de brûler vif car il refusait d’honorer son père Hiranyakashipu comme dieu suprême.

Les préparatifs pour cette fête débutent plusieurs jours à l’avance. Les rues sont décorées avec des guirlandes, des fleurs et des ballons multicolores créant ainsi une atmosphère festive. On peut sentir les arômes de mets typiques que l’on cuisine spécialement pour cette occasion.

Le soir précédent Holi, on célèbre Holika Dahan où les gens allument un grand feu sacré pour honorer Prahlad et sa confiance inébranlable envers Vishnu tout en demandant protection contre les maux physiques ou spirituels. Ils font ensuite leur prière suivie d’une danse autour du feu avant de retourner chez eux.

Vient Dhuletti qui marque officiellement le début de Holi : tout doit être prêt pour jouer avec les couleurs dès tôt ce matin-là. Les gens se rassemblent dans les rues, munis de poudres colorées appelées gulal et d’eau teintée pour s’arroser mutuellement.

Dhuletti est aussi l’occasion de goûter à la cuisine locale avec notamment des gujias qui sont des friandises fourrées aux noix ou au miel ou encore du bhang qui est une boisson faite à partir de fleurs et de graines de chanvre. Cette boisson a un effet euphorique sur ceux qui la consomment mais elle reste illégale en Inde.

Le lendemain matin, on célèbre Rangpanchami où les célébrations continuent mais cette fois-ci sans jets d’eau ni couleurs : c’est une journée dédiée aux visites familiales et amicales où tout le monde se souhaite bonne chance pour l’avenir.

Holi est ainsi non seulement une fête joyeuse, pleine de couleurs et de musique, mais aussi très importante sur le plan religieux pour tous les hindous car elle symbolise la victoire du bien sur le mal.

Les précautions à prendre pour participer à la Fête de couleurs en toute sécurité

Si participer à la fête de couleurs peut sembler amusant et excitant, pensez à bien prendre des précautions pour assurer votre sécurité et celle des autres. Voici quelques conseils pour profiter pleinement de cette célébration tout en restant hors de danger.

Il est aussi recommandé d’utiliser uniquement des produits approuvés. La plupart du temps, ces poudres sont faites maison par divers groupuscules qui utilisent parfois n’importe quel ingrédient disponible sans vérifier leur compatibilité cutanée. Cela peut causer des allergies graves voire même endommager votre peau.

Il faut aussi penser aux personnes ayant de l’asthme. Elles doivent éviter ce genre d’évènement si possible, mais si vous y allez quand même, assurez-vous qu’elles disposent toujours sur elles d’un inhalateur au cas où.

Lorsque vous êtes sur place, évitez de vous engager dans des mouvements de foule, car cela peut facilement conduire à des accidents. Restez avec un groupe d’amis et ne vous séparez pas les uns des autres.

Soyez respectueux envers les autres participants. Ne jetez pas de poudre colorée directement sur le visage ou dans les yeux des gens. Laissez-leur la possibilité de se protéger avant tout contact.

En suivant ces conseils simples mais essentiels, vous pouvez profiter pleinement du festival de couleurs en toute sécurité !