Comprendre le marché des capitaux

Le marché des capitaux est le lieu de rencontre des offres et demandes de capitaux à court, moyen, ou long terme. Ce sont les banques centrales qui assurent l’équilibre de ce marché global. Les plus importantes de ses fonctions sont par exemple le financement de l’économie mondiale, le maintien de la liquidité de l’épargne et le financement des entreprises. On distingue en général deux marchés des capitaux, le marché financier et le marché monétaire. Nous vous expliquons à quoi ils correspondent dans cet article.

Les marchés financiers

Les marchés financiers diffèrent des marchés monétaires parce que l’argent n’y est pas placé à court, mais à moyen ou à long terme, via l’achat d’actions ou d’obligations.

A lire également : Comment se connecter à son compte CIC ?

Le marché des actions

Ici sont négociés les titres des sociétés cotées à travers une place de référence, la Bourse. Des intermédiaires, banques en ligne notamment, proposent de trader les actions sur leurs plateformes en ligne.

Le marché obligataire

Ici s’échangent les obligations des entreprises ou des États, soit sur le marché primaire, émission, ou sur le marché secondaire, occasion. Les obligations sont distinguées entre obligations de 1re catégorie, émanant de l’État ou d’un secteur public, et les obligations de 2e catégorie, émanant des entreprises du secteur privé ou des collectivités sans garanties de l’État.

A lire aussi : Quelle application pour gérer ses comptes ?

Le marché des changes

Le marché des changes, ou Forex, est celui sur lequel les investisseurs échangent les devises. C’est aujourd’hui le plus important des financiers, avec près de 5 500 milliards de dollars échangés chaque jour.

Le marché des dérivés

Ce marché est réservé aux investisseurs aguerris, on y échange des instruments financiers adossés à un actif sous-jacent comme une action ou une obligation. Ces dérivés permettent de se prémunir des risques associés aux fluctuations des sous-jacents, comme les matières premières, ainsi que de spéculer en jouant sur l’effet de levier.

Les marchés monétaires

Le marché monétaire est celui sur lequel se déroulent les échanges des actifs très liquides. Il se subdivise lui-même entre marché des titres de créances négociables et marché interbancaire.

Le marché des titres de créances négociables

Le marché des TCN favorise l’accès au marché financier d’opérateurs économiques comme les banques et entreprises qui peuvent y placer leur excédent de liquidités. On y échange principalement des billets de trésorerie, des certificats de dépôts pour les établissements de crédit, des bons à moyen terme négociables, ou encore des bons du Trésor.

Le marché des titres interbancaire

Ce marché de gré à gré est uniquement réservé aux banques : elles y échangent des actifs financiers de court terme. Il est directement influencé par les taux d’intérêt directeurs des banques centrales.