Santé

Comment bien choisir sa mutuelle d’entreprise ?

Comment bien choisir sa mutuelle d'entreprise ?

Pour bien choisir sa mutuelle d’entreprise, il est important de déterminer les besoins en santé de ses employés, ceux de leurs ayants droit et ensuite, l’enveloppe budgétaire. Mais avant, il est essentiel de prendre en compte les recommandations sectorielles. 

Une mutuelle sur mesure en fonction des besoins des employés

Pour avoir une mutuelle sur mesure, vous devez définir vos besoins principaux de santé. Dans le cas général, il s’agit des soins optiques, dentaires, audiologie, hospitalisation, etc. Par la suite, on tiendra compte des garanties facultatives, telles que les cures thermales et diverses autres thérapies. Les soins sanitaires ne sont pas suffisamment couverts par la sécurité sociale, c’est pourquoi il est important de souscrire à une complémentaire. Après la prise en charge par l’assurance maladie, le reste à payer inclut le montant du ticket modérateur, et une éventuelle majoration dans le cas où l’on n’a pas recours à un médecin traitant. Il comprend aussi le dépassement d’honoraires et la participation forfaitaire. Pour profiter des meilleurs remboursements, optez pour cette mutuelle entreprise

A lire également : Le propanediol dans les cosmétiques : Est-il sécuritaire à utiliser ?

La couverture des besoins des ayants droit

Il est à noter que le contrat des salariés peut également s’étendre à leurs ayants droit. Dans ce cas, on inclura les salariés et leur famille, lors de la prise en compte des besoins de santé. Le coût global est en partie influencé par l’âge des assurés, leur nombre et le taux de remboursement choisi.

Optez pour un contrat responsable

Un contrat responsable pour entreprise est élaboré suivant les règles établies par la convention collective. C’est dans ce sens que le délai de carence est exclu de ce type de contrat. Durant cette période, les frais de mutuelle ne sont pas remboursés. Cette période dure entre 1 et 3 mois et peut aller au-delà pour des soins médicaux très coûteux. Le contrat responsable permet aussi de définir le taux de remboursement de certaines garanties en fonction du secteur. 

A voir aussi : Que soigne la chirurgie de l’intime ?