Loisirs

5 étapes pour apprendre à nager

Les bienfaits de l’eau sont énormes. Et pour en bénéficier, il est primordial de savoir nager. En effet, l’immersion du corps dans l’eau a non seulement des effets sensoriels sur la peau, mais induit aussi des effets respiratoires, cardiaques, vasculaires… Et même encore, savoir nager peut vous sauver la vie ou celle de votre enfant ou encore d’un tiers.

Que l’on soit enfant, adolescent ou adulte, il est bien possible d’apprendre à nager en quelques jours. Pour apprendre à nager facilement, voici les cinq étapes que vous devez suivre.

A lire aussi : Quantité de vin par personne : que faut-il prévoir pour un mariage réussi

Lutter contre sa peur de l’eau

De nombreuses personnes ont du mal à rester dans l’eau. Pour qu’une personne fasse de la natation, le préalable est de l’aider avant tout à combattre sa peur de l’eau. Cela demande un travail psychologique qui peut prendre plusieurs jours. Mais, c’est très important, car lorsqu’il aura surmonté ses phobies, il pourra nager librement dans tous les bassins.

A lire également : Qu'est-ce qui fait de MSC Croisière une compagnie de croisière internationale de renom ?

Immerger la tête sous l’eau

Cela peut paraître banal, mais en réalité, peu de personnes même si elles n’ont pas peur de l’eau arrivent à bloquer leur respiration sous l’eau. Avec un apprentissage échelonné selon le niveau d’acquisition des compétences par l’élève, il pourra s’immerger entièrement dans l’eau. Donc, il faudra que l’élève passe le plus de temps possible dans l’eau pour y acquérir une certaine aisance. Sans cela, il lui sera difficile de se déplacer convenablement.

Savoir flotter sur l’eau

On est sidéré lorsqu’on voit des nageurs se laisser transporter parfois par le courant de l’eau. Cet exercice est facile à faire par vous-même. Il suffit que l’élève apprenne à se coucher sur l’eau tant sur le dos que sur le ventre. Le maître-nageur peut utiliser au début des frites en mousse pour aider l’apprenant à garder l’équilibre. Une fois, les notions bien assimilées, on pourra enlever progressivement les frites en mousse. Faire la planche sera alors très facile à l’apprenant.

Se déplacer dans l’eau

Vous voilà enfin apte à flotter. L’étape suivante va consister maintenant à apprendre la propulsion dans l’eau. Autrement dit, il s’agit de savoir se projeter dans l’eau soit sur le dos ou sur le ventre. Ainsi, l’apprenant peut par exemple se coucher sur le dos, poser la pointe des pieds contre le mur de la piscine, et se projeter le plus loin possible. C’est ce même exercice qu’il va reprendre sur le ventre cette fois-ci.

Apprendre les différentes techniques de déplacement dans l’eau

L’apprenant a acquis maintenant le préalable pour combattre sa peur de l’eau, parvenir à plonger la tête sous l’eau et à se projeter dans l’eau. Il est alors bien aguerri pour découvrir les mouvements des différentes nages. Ici, il s’agit de pouvoir bien combiner la respiration à l’exécution des différents types de déplacement. Et pour cela, l’aide d’un maître-nageur est indispensable. Il pourra vous aider à prendre les bonnes habitudes de nage pour un apprentissage réussi.

Nager est un exercice facile à faire lorsqu’on se fait accompagner d’une personne expérimentée. Il pourra mieux vous apprendre les entrées dans l’eau (plongeons, sauts) et les changements de position (vrille), de même que le maintien sur place dans l’eau.

Apprendre les différentes techniques de respiration en nageant

Après avoir maîtrisé les types de nage et les techniques de déplacement, pensez à bien l’inhalation, qui doit se faire au moment opportun : lorsque votre tête sort légèrement hors de l’eau sur le côté et que vous êtes en train d’un bras devant vous (en crawl). Vous pouvez alors inspirer profondément par la bouche ou par le nez selon votre préférence. Prenez bien soin d’insuffler lentement afin que vos poumons s’emplissent complètement avant toute expiration. Et surtout, gardez une position confortable sans forcer trop fort pour éviter une fatigue musculaire rapide ou des crampes inattendues du corps. Avec un peu de pratique, ces techniques deviendront naturelles et vous pourrez nager avec aisance tout en respirant correctement.

Comprendre les règles de sécurité à respecter en milieu aquatique

Apprendre à nager, c’est aussi apprendre les règles de sécurité qui s’appliquent en milieu aquatique. Vous devez respecter ces règles pour éviter tout accident qui pourrait arriver dans l’eau.

Il faut savoir qu’il est impératif de ne jamais se baigner seul et sans surveillance. Les enfants doivent toujours être accompagnés par un adulte, même s’ils savent nager. Vous devez rester vigilant aux alentours car certaines zones peuvent être dangereuses, comme les courants ou les remous.

Il est aussi recommandé de porter des équipements adaptés, tels que des lunettes protectrices contre le chlore et le sel, ainsi qu’un bonnet pour protéger vos cheveux. En fonction du lieu où vous vous baignez, un gilet de sauvetage peut aussi être nécessaire, voire obligatoire.

Vous devez suivre les signaux sonores ou visuels mis en place dans la zone où vous évoluez afin d’éviter toute confusion lorsqu’il y a une situation urgente à signaler (par exemple, si quelqu’un se noie). En général, cela prend la forme d’une alarme sonore régulière ou bien d’un panneau indiquant les consignes à suivre.

Apprendre à nager ne doit pas faire oublier l’importance du respect des règles de sécurité et de la prudence face aux risques encourus en milieu aquatique. Bonne baignade !