Quelle assurance habitation quand on est propriétaire ?

Un désastre, un cambriolage ou une catastrophe naturelle peuvent malheureusement affecter votre maison à tout moment. Pour vous protéger, découvrez notre dossier dédié à l’assurance et à la sécurité de votre maison. Comment puis-je signaler une plainte ? Quel contrat d’assurance habitation choisir ? – À quelle vitesse ? Des questions que vous ne vous poserez pas bientôt.

Lire également : Les campings sont ouverts : partez en bord de mer

SOMMAIRE

  • 1 Comment puis-je déclarer une réclamation à un assureur ?
  • 2 Le prix de l’assurance habitation
  • 3 Comment choisir la police d’assurance habitation ?
  • 4 Quelle est la franchise d’assurance habitation ?
  • 5 Vérifier la liste des assurances ménagères
  • 6 Sécurité de l’installation électrique 7 Normes
  • Doit-on installer un coffre-fort intégré ?
  • 8 Garde
  • 9 Installation d’une porte blindée
  • 10 Quel système d’alarme choisir ?
  • 11 Surveillance à distance pour protéger votre maison

Comment puis-je déclarer une réclamation à votre assureur ?

Vous êtes victime d’un désastre chez vous. Voici quelques clés pour déclarer votre réclamation à votre assureur.

A lire également : Quelles formalités administratives pour se marier ?

****0Êtes-vous victime d’un désastre : dégâts d’eau, incendie, vol ? Vous devez aviser votre assureur. Voici quelques conseils pour vous aider à soumettre votre demande.

Lorsque vous êtes victime d’une perte, vous devez communiquer avec votre compagnie d’assurance pour produire un rapport d’indemnisation. Avant de prendre rendez-vous avec l’assureur, préparer tous les documents justificatifs de la réclamation, tels que les factures pour l’achat de marchandises endommagées, les bons de garantie, les photos des dommages.

Pour déclarer une réclamation, vous pouvez appeler votre compagnie d’assurance ou contacter une agence.

Nous vous recommandons de déposer une plainte par écrit et de l’envoyer à votre assureur par lettre recommandée avec avis de réception.

La déclaration de réclamation doit comprendre : les coordonnées, le numéro du contrat d’assurance, une description de la perte subie, une estimation des objets endommagés ou détruits et les coordonnées des victimes, le cas échéant.

Lorsque vous êtes obligé de déclarer une réclamation, ne jetez pas les articles endommagés et collectez autant de preuves que possible des dommages subis. La réclamation doit être déposée auprès de votre compagnie d’assurance dans les cinq jours suivant la perte. Ce délai est réduit à deux jours à compter d’un vol.

Le prix de l’assurance habitation

Acheter une assurance habitation : découvrez les prix facturés par les compagnies d’assurance

Vous êtes le propriétaire ou locataire d’un logement, vous devez souscrire une assurance habitation. Pour éviter de vous faire, découvrez le prix d’une assurance habitation.

Chaque compagnie d’assurance est libre de fixer son propre taux d’assurance habitation. Par conséquent, avant de signer un tel contrat, il est recommandé de traiter plusieurs devis pour comparer les offres. Cependant, certains taux d’assurance habitation peuvent être tentants. Mais les garanties que ces contrats couvrent.

Une fois que vous avez trouvé le taux d’assurance habitation le plus compétitif, assurez-vous que cette offre couvre le maximum de garanties possibles. Dans ce cas, vous devrez accepter le devis et payer des frais d’assurance. Le montant de cette cotisation est indiqué dans la proposition d’assurance.

Le prix de l’assurance habitation peut varier de simple à double selon la compagnie d’assurance. Ce taux est basé sur :

-le nombre de pièces dans le logement ;

— la surface de la propriété ;

— la valeur du bien meuble à garantir ;

— l’emplacement du logement.

Plus un bien est grand ou plus la valeur des biens meubles qui le garnissent, plus le taux d’assurance habitation sera élevé.

Comment choisir le contrat d’assurance logement ?

La règle d’or pour souscrire une assurance habitation ? Choisissez-le en fonction de votre situation. Et pour cela, il est essentiel de savoir comment déchiffrer les garanties de votre contrat.

Tout d’abord, gardez à l’esprit que vous êtes tenu de souscrire une assurance habitation si vous louez un bien nu ou un bien meublé (dans la plupart des cas). JE les propriétaires ne sont pas obligés de le faire, mais ne pas avoir d’assurance habitation est un risque inutile à prendre.

Si vous êtes locataire, seule la garantie « Risque de location » est obligatoire. Le plus souvent, il est intégré dans une responsabilité civile mondiale. La garantie « Appel des voisins et des tiers » n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée : elle indemnise un tiers en cas de perte. Sans cela, un accident causé par elle la forcerait à indemniser les victimes.

Dans votre police d’assurance habitation, certaines garanties sont essentielles :

  • la garantie de responsabilité qui vous assure contre les dommages involontaires à des tiers ;
  • la sécurité des actifs que vous activez en fonction de la cause de la perte.

Si le contrat couvre les dommages, vous êtes au moins assuré contre : les catastrophes naturelles, les incendies, les inondations, les tempêtes, dommages causés par l’eau et brise-glace.

Vous pouvez également choisir votre assurance habitation en fonction de vos besoins :

  • une garantie de dommages électriques qui supporte, par exemple, les dommages causés par un court-circuit ;
  • une garantie de vol qui vous remboursera en cas de tentative de vol ou prouvée ;
  • assistance en cas de catastrophe.
  • QUESTION — RÉPONSE

Quelle est la franchise d’assurance habitation ?

Fixe, absolue, relative…, quelles sont les différentes franchises de l’assurance habitation ? Nos explications pour choisir votre assurance.

Lorsque vous achetez une assurance habitation et accident, gardez à l’esprit qu’il y a une franchise. C’est à propos du montant que vous n’avez pas sera remboursé en cas de perte. Le montant varie selon les assureurs et la protection que vous choisissez. Elle doit être clairement énoncée dans le contrat. Le montant de l’allocation d’assurance habitation peut être fixé (par exemple 200 euros), un pourcentage de compensation ou une combinaison des deux (8% de la compensation avec un plafond de 400 euros par exemple). D’autres formules existent également. Vous pouvez acheter une franchise relative pour l’assurance habitation ou une franchise absolue. Dans le premier cas, vous serez remboursé en entier si le montant généré par la réclamation est supérieur à la franchise et vous ne serez pas remboursé du tout si le montant est inférieur. Avec la franchise absolue, vous serez remboursé même si le montant généré par la perte dépasse la valeur de la franchise, mais vous ne recevrez que la différence entre les deux.

Consultez la liste des couvertures d’assurance habitation

Locataire, vous devez sécuriser votre hébergement. Propriétaire, pour vous, l’action est fortement recommandée. Mais dans votre contrat, quelle couverture d’assurance habitation devez-vous choisir ?

Depuis la loi du 6 juillet 1989, l’assurance habitation multirisque est obligatoire pour les locataires de logements vides et à la demande du propriétaire pour les logements meublés. Il est facultatif pour les propriétaires. Dans ce contrat avec une compagnie d’assurance, une seule garantie d’assurance habitation est essentielle : la responsabilité locative. Les autres sont facultatifs, fortement recommandés, ou tout simplement inutiles selon le cas !

Garantie de base

Dans un contrat d’assurance habitation, deux types de couverture sont essentiels :

  • La garantie de responsabilité qui protège locataire et locateur en cas de dommages causés à des tiers.
  • Le garantie de dommages matériels qui protège l’assuré en cas de problème. Elle garantit, par exemple, la sauvegarde des biens immobiliers en cas d’incendie ou de dommages causés par l’eau. Toutefois, si cette couverture d’assurance habitation n’est pas obligatoire dans les faits, elle est indispensable.

Garanties facultatives

En plus des garanties de base, vous pouvez souscrire une assurance facultative au titre de l’assurance habitation :

  • La garantie pour les produits spécifiques : Si vous avez peur que votre équipement sportif, vos objets de valeur ou vos bijoux ne soient dégradés, vous pouvez les assurer.
  • La garantie contre le vol, mais aussi les fenêtres cassées ou d’autres bris de verre.
  • La garantie contre les dommages aux appareils électriques.
  • Garantie pour les maisons extérieures telles que la piscine ou portail électrique.
  • Couverture de la responsabilité si vous avez un chien de catégorie 2, un autre animal…
  • Une assurance de protection juridique rentable dans les litiges quotidiens, professionnels par exemple. L’assuré est défendu gratuitement.

Sécurité de l’installation électrique : standard

Les installations électriques doivent être conformes à la norme NFC 15-100 pour la sécurité des habitants. Un bref aperçu des normes électriques actuelles.

Tout d’abord, les normes électriques exigent que tout système électrique soit protégé par un interrupteur de raccordement. Pour des raisons de sécurité, il est essentiel que l’alimentation puisse être arrêtée à tout moment grâce à un interrupteur positionné dans une position facilement accessible. Une autre exigence est que ce disjoncteur doit être connecté à une prise de terre et à un RCD.

Le Les installations électriques dans les halls d’eau sont soumises à des normes électriques strictes. Il y a quatre volumes dans une salle d’eau :

— Volume 0 est l’endroit où se trouve le bain ou la douche. Les appareils électriques et les prises sont interdits dans ce volume ;

— Le volume 1 (2,25 mètres au-dessus de la cabine de bain ou de douche) ne peut pas contenir de prises électriques et d’appareils électriques. Seul le chauffe-eau peut être installé là.

— le volume 2 (entre 2,25 mètres et 3 mètres au-dessus de la cabine de douche et 60 centimètres sur les côtés) peut contenir des dispositifs de chauffage et d’éclairage de classe II ;

— Le volume 3 (le reste de la pièce d’eau) peut contenir des prises électriques et des appareils avec le logo NF.

  • QUESTION — RÉPONSE

Il devrait être installé un coffre-fort intégré ?

Représentant un coût important, un coffre-fort intégré vous permet d’être mieux assuré en cas de vol ou d’incendie. Nos conseils pour choisir le bon choix.

Vous avez des bijoux ou des documents précieux et souhaitez les réparer dans un coffre-fort intégré ? Veuillez noter qu’en cas de vol ou d’incendie, le montant compensé par votre assureur dépendra du modèle de sécurité acheté. Il est donc essentiel d’estimer la valeur de vos actifs. En effet, selon le coffre-fort intégré choisi, le montant assurable peut varier entre 8 000 et 300 000 euros. N’hésitez donc pas à demander à votre compagnie d’assurance de déterminer ensemble la solution dont vous avez besoin. Avant de faire votre choix, cependant, sachez que le prix d’un coffre-fort varie de 100 à plus de 1 000 euros.

Protection

Assurer la sécurité de votre logement en son absence est possible grâce à la sécurité. Principe et fonctionnement de la protection

Pour protéger une habitation et la propriété qui la garniture, vous pouvez recourir à la sécurité. Voici tout ce que vous devez savoir sur le gardien.

La garde est un service effectué par une société de sécurité. En l’absence des propriétaires, il s’agit de protéger, de surveiller et de contrôler les biens et les logements d’une personne contre le vol ou le vandalisme.

Le garde peut être effectué par un garde. Ce gardien intervient à la maison pour rendre le logement vivant et s’assurer que les tiers croient que la maison est occupée. À ce titre, le gardien peut :

— faire rond ;

— ouvrir et fermer les fenêtres ;

— ramasser le courrier.

le le recours à la garde a l’avantage de dissuader les personnes malveillantes et d’éviter l’intrusion et le vandalisme. Le gardien doit être sérieux, qualifié et sans casier judiciaire. Il est recommandé d’être vigilant sur le choix de l’accolade. Question tarif, le coût de la sécurité peut varier de simple à double selon les sociétés de sécurité.

Installation d’une porte blindée

Se sentir en sécurité à la maison est une préoccupation majeure. Apprenez à installer une porte blindée

Quoi de mieux que de se sentir bien à la maison et en sécurité. Porte blindée dissuader les voleurs qui ne s’attarde pas pendant plus de 5 minutes pour essayer d’ouvrir une porte.

Une porte blindée est en acier. Il existe deux types de portes blindées. Le bloc blindé se compose d’une porte et d’un cadre en acier. Le bloc blindé est un ensemble prêt pour l’installation. Le prix du bloc blindé varie entre 1.300 euros et 6.000 euros. Le bloc blindé est installé par un professionnel compte tenu de la complexité de l’installation et des compétences en maçonnerie que cela nécessite. En outre, l’assurance habitation ne sera pas en mesure de jouer si l’installation n’a pas été faite par un professionnel.

L’ autre type de porte blindée est la porte blindée classique. Il est certainement moins efficace qu’une serrure blindée, mais il offre toujours plus de sécurité qu’une porte conventionnelle. La porte blindée classique est une porte en acier renforcée par des plaques d’acier de protection et un noyau en acier. Son coût varie entre 800 euros et 4 000 euros. Vous pouvez également aveugler une porte conventionnelle, ce qui aide à éviter de changer les portes. Le blindage de porte est effectué par un professionnel.

Quel système d’alarme choisir ?

Choisir correctement votre système d’alarme : caractéristiques, avantages, inconvénients de différents types d’alarmes

Se sentir en sécurité à la maison est la préoccupation de chaque individu. Face à une augmentation du vol, voici quelques clés pour choisir votre système d’alarme.

Il existe deux types d’alarmes. L’alarme filaire est le système d’alarme le plus fiable. C’est vraiment difficile à pirater. En outre, pour les maisons en construction, les fils seront invisibles puisque cachés dans les murs. Les alarmes filaires sont équipées de capteurs connectés directement à un système central. Le prix de ce type d’alarme varie de 200 euros à plus de 1.000 euros selon que le système d’alarme a ou non des options (détecteur de fumée, télésurveillance…).

Le système d’alarme sans fil est, quant à lui, beaucoup plus facile à installer, car il n’y a pas de câble. Selon les alarmes, le système est Alimenté par batterie et/ou peut être connecté directement au secteur. Son prix varie de 100 euros à plus de 1.000 euros.

Chacun de ces types d’alarmes existe avec des options spéciales. L’alarme peut alors :

— surveiller uniquement les points d’entrée tels que les portes et/ou les fenêtres ;

— surveiller certaines pièces dans le logement ;

— surveiller l’ensemble du logement.

Selon vos besoins, vous pouvez également ajouter des options telles que l’alarme téléphonique qui avertit le propriétaire par téléphone en cas d’activation d’alarme, alarme surveillance à distance qui avertit une entreprise de surveillance à distance en cas d’intrusion.

Surveillance à distance pour protéger votre maison

Choix de la télésurveillance pour protéger le boîtier : avantages, inconvénients, fonctionnement, coût

Pour protéger votre maison, rien de mieux que la surveillance à distance. Mais il est toujours nécessaire de choisir les bonnes options parmi tous ceux offerts sur le marché. Voici quelques clés pour mieux comprendre la surveillance à distance.

La télésurveillance est un système de sécurité pour l’habitat. Il vous permet de surveiller à distance votre maison en décourageant d’éventuels voleurs grâce à un système d’alarme en cas d’intrusion. Cette alarme vous permet d’informer le professionnel de la sécurité avec un émetteur.

La surveillance à distance est basée sur un contrat signé avec une société de télésurveillance. Ce contrat mentionne à la fois les services demandés par le client et le coût de ces services. Un service de surveillance de base comprend l’installation dans votre maison de capteurs (son, intrusion) parfois même des détecteurs de fumée, par exemple. Ces capteurs sont connectés à une alarme déclenchée en cas d’intrusion ou de détection de fumée. Grâce à un émetteur connecté à l’alarme, l’entreprise de surveillance est immédiatement avisée de l’incident.

Pour ce service de base, les entreprises de télésurveillance offrent plusieurs options :

— appel à domicile ;

— en cas de réponse, le code est nécessaire pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une intrusion.

— en l’absence de réponse, la société en informe le propriétaire. Et selon les options souscrites, soit un agent de sécurité rentre chez lui pour voir ce qui se passe, soit les responsables de l’application de la loi sont avisés, soit seul le propriétaire sera informé.