Maison

Quel est le prix moyen d’un terrain ?

Lorsqu’on a un projet de construction, il faut nécessairement acheter un terrain. Tout comme une, le prix de ce dernier peut varier énormément en fonction de ses caractéristiques et de sa localisation. Avant donc d’établir un projet de construction, vous devez donc tenir compte du prix des terrains et voir celui qui répond à vos besoins. Dans cet article, trouvez quel est le prix moyen d’un terrain.

Quels sont les éléments pouvant faire varier le prix d’un terrain ?

Dans un premier temps, il est important de noter que le prix d’un terrain dépend en grande partie de la région dans laquelle il se situe. En effet, les terrains se situant dans les zones plus habitées avec beaucoup plus d’infrastructures sont plus couteux. C’est le cas des grandes villes où les terrains peuvent couter cinq fois plus cher. Si vous voulez faire des économies dans l’achat d’un terrain, le mieux serait alors d’acheter votre terrain en campagne. Les autres se retrouvant en zone reculée sont moins chères et alors plus accessibles à tous. Mais il faut noter que dans certains quartiers, les terrains peuvent être plus chers à cause du calme et du luxe présent dans la zone.

A lire également : Quel type de chauffage choisir en 2020

Selon les enquêtes du ministère de la Transition écologique, les terrains en France couteraient en moyenne 87 € le m². Il faut noter qu’à la campagne, vous pouvez trouver des terrains à 50 € le m². De quoi réaliser des économies importantes sur votre projet de construction. Dans les grandes villes, le prix d’un terrain peut grimper jusqu’à 250 ou 300 € le m². Cependant, il peut être avantageux sur le long terme si vous envisagez en faire un investissement immobilier. Par ailleurs, vous devez savoir que le prix peut être impacté par l’état du terrain. Si celui-ci ne requiert aucun travail au préalable, il peut valoir plus cher. Les terrains qui demandent un défrichement, la fiabilisation ou l’aplanissement peuvent réduire la valeur d’un terrain.

Quel autre frais prévoir dans le budget d’un terrain ?

Il faut noter qu’il n’y a pas que le prix du terrain seul qu’il faudra prévoir. En effet, il y a des frais annexes à prévoir lors de l’achat d’une terre. Parmi ces frais, vous avez les frais de notaires qui peuvent parfois aller jusqu’à 8% de la valeur du terrain. En effet, dans les frais de notaire, vous devez prévoir les droits de mutation, les émoluments de ce droit professionnel, l’obtention des cadastraux et bien d’autres frais.

A lire aussi : Quel isolant choisir pour toiture ?

Aussi, il faudra tenir compte de l’état de votre terrain. Si ce dernier n’est pas prêt à l’emploi, vous devez également effectuer certaines dépenses qui peuvent parfois augmenter les frais à dépenser. Pour cela, vérifier si vous devez faire le bornage, la fiabilisation ou même le déchiffrage. Vous pourrez effectuer une estimation un peu plus précise de la somme à dépenser.

Enfin, vous devez vous acquitter des taxes foncières une fois que vous avez reçu votre permis de construction. Il faut cependant noter que cette taxe peut varier d’un environnement à un autre. Vous devez donc vous rapprocher de la mairie pour prendre toutes les informations nécessaires. Sachez que même si vous souhaitez vendre votre terrain plus tard vous serez nécessairement imposé sur la plus-value de votre terrain.

Comment acheter son terrain ?

Pour un projet de construction, le prix du terrain a un impact significatif sur le budget mis en place. Il faudra donc acheter celui qui répondra à vos besoins et vous évitera certains soucis. Pour choisir votre terrain, vous devez dans un premier temps tenir compte de la localisation du terrain. En achetant dans la campagne, vous êtes certains de réaliser des économies importantes. Mais vous n’aurez pas forcément les mêmes avantages que pour un terrain dans une grande ville.

Avant de passer à l’achat de votre terrain, vous devez également vérifier que les travaux à entreprendre ne seront pas trop couteux. Il est important que votre budget soit respecté au mieux pour ne pas avoir de mauvaises surprises dans votre projet de construction.