Business

CPF : comment bénéficier de sa conversion DIF

Depuis l’avènement du Compte Personnel de Formation (CPF) en 2015, les salariés et demandeurs d’emploi ont la possibilité de capitaliser leurs droits à la formation pour développer leurs compétences et booster leur carrière. Pensez à bien ne pas oublier les anciens droits acquis au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF) avant cette date, qui peuvent être convertis en heures CPF. Pour profiter pleinement de ces droits, pensez à bien comprendre le processus de conversion et de mise en œuvre du CPF. Voici quelques conseils pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre capital formation et faciliter cette transition.

Tout savoir sur CPF et DIF : comment ça marche

Comprendre le CPF et le DIF est essentiel pour bénéficier de toutes les opportunités qui s’offrent à vous en matière de formation professionnelle. Le CPF est un compte individuel que chaque salarié ou demandeur d’emploi possède, quel que soit son âge ou son statut professionnel. Ce compte permet d’accumuler des heures de formation utilisables tout au long de la vie professionnelle. Les droits acquis sont donc cumulatifs, sans limite dans le temps.

A lire en complément : Pourquoi confier son processus de veille informationnelle à une agence spécialisée ?

Le DIF était quant à lui un dispositif qui permettait aux salariés du secteur privé de se former pendant leur temps libre. Il ne pouvait pas être transféré d’une entreprise à une autre et avait une durée maximale limitée.

Avec la mise en place du CPF, les anciens droits acquis au titre du DIF ont été convertis en heures CPF selon un barème précis : 1 heure DIF équivaut à 15 euros sur le compte personnel de formation (CPF).

A voir aussi : Comment améliorer la gestion de votre restaurant grâce à un expert du secteur

Vous devez vérifier si vous avez des droits non utilisés au titre du DIF avant décembre 2014, date où il a été remplacé par le CPF. Si tel est le cas, vous pouvez effectuer une demande auprès de votre employeur afin qu’il procède à cette conversion.

Pour convertir vos heures DIF en heures CPF, certains critères doivent être remplis tels que l’existence effective d’une rupture du contrat entre deux entreprises ou encore la justification d’un solde positif au niveau des anciennes heures acquises sous ce dispositif.

Une chose importante aussi c’est que ces conversions peuvent se faire jusqu’au 30 juin 2021. Donc, vous ne devez pas tarder à effectuer cette démarche.

Une fois que vous avez obtenu vos heures CPF, n’hésitez pas à les utiliser pour suivre des formations en adéquation avec votre projet professionnel ou personnel. Que ce soit pour acquérir de nouvelles compétences ou approfondir celles déjà existantes, le CPF est un véritable tremplin pour l’évolution de votre carrière professionnelle.

formation professionnelle

Vérifiez votre éligibilité à la conversion DIF

Il faut noter que les heures CPF obtenues via la conversion DIF ne sont pas soumises aux mêmes règles que les heures CPF acquises par le biais du travail. Effectivement, ces dernières peuvent être utilisées librement et sans demande d’autorisation préalable de l’employeur.

En revanche, pour utiliser des heures CPF provenant du DIF, vous devez obtenir l’accord préalable de votre employeur. Il peut s’agir d’une autorisation écrite ou bien d’un accord verbal.

Si vous êtes demandeur d’emploi, vos droits à la conversion DIF ont aussi été automatiquement transférés sur votre compte personnel de formation (CPF). Vous pouvez donc vérifier vos droits en vous connectant directement sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr.

Il est fortement recommandé de prendre contact avec un conseiller en évolution professionnelle (CEP) afin qu’il puisse vous accompagner dans cette démarche et répondre à toutes vos questions concernant le CPF et la conversion DIF. Ce service gratuit est accessible à tous les actifs, qu’ils soient salariés ou demandeurs d’emploi.

Il est primordial pour chaque personne active sur le marché du travail français de connaître ses droits en matière de formation professionnelle continue. Le CPF et la conversion DIF offrent une opportunité unique pour se former tout au long de sa carrière et développer ses compétences professionnelles. N’hésitez donc pas à vérifier si vous avez des droits non utilisés au titre du DIF avant décembre 2014 et effectuez rapidement cette demande auprès de votre employeur si tel est le cas. Votre carrière professionnelle ne pourra qu’en bénéficier.

Comment faire une demande de conversion DIF

Pour effectuer la demande de conversion du DIF, vous devez remplir un formulaire spécifique. Ce document est disponible sur le site officiel du CPF et doit être envoyé à votre employeur ou à l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) dont il dépend.

Dans ce formulaire, vous devrez indiquer les heures de formation que vous avez acquises au titre du DIF ainsi que leur montant financier correspondant. Vous devrez aussi fournir une attestation prouvant que ces heures ont bien été comptabilisées.

Si votre employeur refuse d’accorder son accord pour utiliser vos heures CPF provenant du DIF, sachez qu’il existe des recours possibles. Vous pouvez notamment saisir les Prud’hommes afin d’obtenir gain de cause.

Pensez à bien rappeler que le CPF peut être utilisé pour financer différents types de formations professionnelles : diplômantes, qualifiantes ou certifiantes. Il permet aussi de suivre des actions liées aux compétences transversales comme la communication orale et écrite en entreprise ou encore la gestion du stress au travail.

Pensez à bien être vigilants quant aux offres proposées par certains organismes privés car toutes ne sont pas reconnues par l’État et ne peuvent donc pas être financées via le CPF.

La conversion du DIF représente une belle opportunité pour se former tout au long de sa vie professionnelle et développer ses compétences en vue d’une évolution professionnelle réussie.

Se former avec son CPF : mode d’emploi

En utilisant votre CPF pour vous former, vous pouvez ainsi acquérir de nouvelles compétences ou en renforcer certaines afin d’optimiser votre employabilité sur le marché du travail. Cette initiative peut aussi être bénéfique pour les personnes souhaitant se reconvertir professionnellement.

Le montant des heures de formation que vous avez accumulées grâce au DIF peut varier selon votre situation professionnelle et la durée de vos contrats précédents. Il faut lancer une demande de conversion.

À noter aussi que depuis le 1er janvier 2019, les salariés disposent d’un crédit annuel minimum garanti qui augmente en fonction du temps travaillé. Chaque personne dispose désormais d’un crédit de 500€ par an (avec un plafond fixé à 5000€), permettant le financement de formations éligibles au CPF.

Grâce à ce dispositif solide et évolutif, il est possible pour chacun d’entre nous de suivre une formation adaptée à nos besoins et objectifs professionnels tout en étant financièrement pris en charge. Cela représente une véritable opportunité pour accroître ses perspectives futures sur le marché du travail avec des compétences nouvelles ou mises à jour régulièrement.