Comment recouvrer une créance impayée ?

La relation entre un créancier et un tiers est essentiellement basée sur la confiance. C’est cette dernière qui facilite les prêts et les emprunts d’argent avec la promesse d’un remboursement. Cependant, il n’est pas rare que pour diverses raisons, ladite promesse ne soit pas tenue. Dès lors, il revient au créancier d’user de différentes voies et moyens pour recouvrer ce qui lui est dû. Comme nous allons le voir dans ce guide, ce recouvrement se fait en 2 phases distinctes.

La phase de recouvrement amiable

La première phase du processus permettant de recouvrer une créance impayée est dite recouvrement amiable. Elle consiste essentiellement à rappeler au débiteur l’obligation qui est la sienne de s’acquitter de sa dette. Pour entamer ladite phase, contactez ce professionnel du recouvrement de créances. Ce dernier se chargera d’envoyer au débiteur une lettre de relance accompagnée de la reconnaissance de dette ou de la facture non réglée. Il veillera à ce que la somme due, la date initialement prévue pour le paiement et l’éventualité des poursuites judiciaires figurent dans ladite lettre. Si à l’issue de cela aucun résultat n’est obtenu, une lettre de mise en demeure de payer sera envoyée au débiteur. Cet envoi pourra se faire par le créancier ou sous la forme de lettre recommandée avec accusé de réception. Cette démarche est l’ultime étape avant un éventuel recouvrement contentieux.

A lire également : Entrepreneurs : pensez au marquage industriel pour votre image de marque !

La phase de recouvrement contentieux

Le recouvrement contentieux est la dernière phase du processus de recouvrement d’une créance impayée. Il se résume à une procédure judiciaire devant permettre au créancier d’obtenir son dû. Comme on peut le voir sur le web, le recouvrement contentieux se fait par un Huissier en 3 grandes étapes. On a d’abord l’ordonnance d’injonction de payer (OIP) qui est adaptée pour le recouvrement de petites sommes d’argent. Puis il y a le référé-provision qui aboutit au bout de 15 jours. Enfin pour les grands montants, il y a l’assignation au fond.

Lire également : Louer un brumisateur pour les chantiers