Auto

Dépannage de voyant de préchauffage : les étapes à suivre

Un voyant de préchauffage est utilisé pour démarrer un véhicule équipé d’un moteur qui s’alimente au diesel. Il renseigne le conducteur sur l’état de sa voiture en lui signalant que les bougies sont bien allumées. Cependant, si le voyant de préchauffage se met à clignoter, il est nécessaire de le dépanner. Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour y parvenir.

Un voyant de préchauffage : qu’est-ce que c’est ?

Un voyant de préchauffage est un système de préchauffage situé sur le tableau de bord. Il différencie un véhicule qui fonctionne au diesel de celui qui fonctionne en essence. Lors du démarrage, le voyant de préchauffage permet au moteur de chauffer le carburant afin de garantir une réduction de la pollution causée par le carburant. Il assure également une meilleure combustion du carburant. Au plan technique, le voyant de préchauffage informe le conducteur sur le fonctionnement de son automobile et l’avertit sur de possibles risques d’encrassement des éléments mécaniques.

A découvrir également : Comment créer son marquage publicitaire voiture ?

Pourquoi le voyant de préchauffage clignote-t-il ?

Le voyant de préchauffage peut s’éclairer en orange/jaune ou rouge. Cependant, s’il se met à clignoter ou qu’il reste allumé, et cela même après le démarrage du véhicule, il peut s’agir d’une panne. Cette panne peut avoir plusieurs causes telles que :

  • Une dysfonction de la vanne EGR;
  • Le mauvais contact dans le câblage électrique du véhicule ;
  • La pompe à injection abîmée par des limailles ;
  • L’injecteur qui se bloque ;
  • Le filtre à carburant trop crasseux ; Etc.

Dépanner le voyant de préchauffage : quelles sont les étapes à suivre ?

Il est tout à fait possible de conduire une automobile durant un petit trajet avec un voyant de préchauffage qui clignote ou qui reste allumé. Toutefois, en persistant à l’utiliser sans passer par la réparation, le moteur pourrait être endommagé. Cela peut bien entrainer une réduction de la performance de l’automobile. Ainsi, lorsque le voyant de préchauffage clignote ou est allumé en continuité, il faut :

A lire également : Pneus 4 saisons : pourquoi ces pneus ne sont pas la solution ?

Vérifier l’état des bougies à l’aide d’une pince ampérométrique

Outre l’appareil de diagnostic, il est possible de contrôler le fonctionnement des bougies grâce à la pince ampérométrique. Il s’agit d’un outil qui relève la consommation des bougies. Celle-ci doit être un peu moins de 10 ampères pour chaque bougie.

Cibler le système en défaut

À l’aide de la pince ampérométrique ou tout autre appareil de diagnostic, il faut cibler l’organe ou le système en panne. En effet, sur ces automobiles, le voyant de préchauffage a aussi pour fonction d’alerter d’autres pannes électriques. Ces pannes vont du contacteur pédale, aux injecteurs, au turbo à géométrie variable, etc. Par ailleurs, la seule option pour régler la panne du voyant de préchauffage est d’élaborer un diagnostic de la panne avec une vraie procédure de diagnostic. Celle-ci inclut stratégie, rigueur, compétences technologiques des systèmes, expérience sur des appareils de mesure et documentation technique.

Dépannage de voyant de préchauffage : faire appel à un expert

Si le voyant de préchauffage clignote, il suffit de se rendre dans un garage auto pour que le mécanicien puisse réaliser un diagnostic du véhicule. Cette démarche consiste à examiner chaque élément du système de la voiture. Cela permet ainsi de trouver les réelles causes de la défaillance du voyant de préchauffage ainsi que la solution pour régler ce problème.