Accueil » Article » Déploiement de la fibre optique

Déploiement de la fibre optique

Fibre optique

Déploiement de la fibre optique

Le Schéma Directeur d’Aménagement du Numérique (SDAN), adopté par le département en 2012 prévoit que d’ici 2020 tous les Valdoisiens bénéficient d’un accès au très haut débit par la technologie FttH (Fiber to the Home). Sur les communes de Bouffémont, Domont, Ézanville, Moisselles, Piscop et Saint-Brice-sous-Forêt, c’est l’opérateur Orange qui est en charge de déployer le très haut débit sur ses fonds propres tandis que sur Attainville, le déploiement du THD sera réalisé dans le cadre d’une délégation de service public. 

 

Le déploiement de la fibre par l’opérateur privé Orange

36 communes du Val d’Oise sont concernées par ce déploiement, dont 6 des villes de la CCOPF (Bouffémont, Domont, Ezanville, Piscop, Moisselles et Saint-Brice-sous-Forêt). Le déploiement pour ces communes est réalisé sur les fonds propres d’Orange. C'est donc l'opérateur qui construit et finance intégralement le déploiement de la fibre jusqu'à l'abonné, qu'il s'agisse de résidences privées, professionnelles, entreprises ou sites publics. Il en assure également la maintenance, l'entretien et le renouvellement. Si l’opérateur s’engage à fibrer les 6 villes du territoire d’ici 2020, le phasage définitif des travaux n’est pas encore connu à ce jour. Afin de faciliter ce déploiement, Orange et ERDF ont signé en novembre 2014 une convention de partenariat permettant le déploiement du réseau de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) en aérien sur les appuis communs du réseau électrique.

 

Le déploiement de la fibre sur Attainville

Sur la commune d’Attainville, le déploiement de la fibre optique sera réalisé dans le cadre d’un réseau d’initiative publique. C’est le syndicat mixte Val d'Oise Numérique qui pilotera les opérations de déploiement, confiées à un opérateur.

Dans la perspective d’adhérer à ce syndicat avant la fin 2014, la CCOPF s’est dotée, par délibération du conseil du 23 juin 2014, de la compétence liée au déploiement d’infrastructures de télécommunications, mais également, de la compétence « fourniture de services de télécommunications aux utilisateurs finaux », en cas de défaillance des opérateurs privés.