Orphée et Eurydice

Orphée et Eurydice

Orphee © Jean-Baptiste-Camille Corot

Vendredi 21 avril 2017 à 20h30

>> Réservez vos places
Tarif : 15€ - 26€
Durée : 1h45

 

 

« J'ai cherché à réduire la musique à sa véritable fonction, celle qui consiste à seconder la poésie afin de renforcer l'expression émotionnelle et l'impact des situations dramatiques, sans interrompre l'action et sans l'affaiblir par des ornements superflus » Gluck

 

Avec son trentième et plus célèbre opéra, Christoph Willibald Gluck réforme les codes en vigueur. En mettant l’accent sur l’action dramatique, il dépouille l’œuvre de ses artifices superflus pour mieux lui conférer toute sa noblesse. Enrichie de ballets et de chœurs, la musique est d’une beauté lumineuse, au service de la tragédie pure.

 

Dans les pièces de théâtre qu’il met en scène, Ulysse di Gregorio conçoit les textes comme une partition, dont il s’attache à faire ressortir toute la musicalité. Au fur et à mesure de son travail, la mise en scène lyrique s’est donc tout naturellement imposée à lui.

 

Près du tombeau d’Eurydice, Orphée pleure la perte de son épouse mordue par un serpent. L’Amour lui apporte une bonne nouvelle, s’il parvient à gagner l’Enfer à sa cause, Eurydice lui sera rendue à la condition expresse qu’il ne la regarde ni ne lui adresse la parole avant de regagner le monde des vivants. Sur les bords du Styx après avoir charmé par son chant les démons et les furies, Orphée est autorisé à gagner le séjour des ombres heureuses où il retrouve Eurydice. Il la ramène lentement vers la lumière du jour, mais elle ne comprend pas pourquoi son époux lui refuse le moindre regard et lui fait d’amers reproches. Ne pouvant supporter sa souffrance, Orphée se retourne et la perd. Orphée laisse éclater son désespoir et avant de se donner la mort, l’Amour touché par sa profonde douleur lui restitue sa bien-aimée.

 

Direction musicale : Vincent Bonzom
Mise en scène : Ulysse Di Gregorio
Chorégraphie : Martine Gag, Aline Sery (FCA Danse)
Chant : Benjamin Woh (Orphée), Analia Téléga (Eurydice), Amélie Tatti (Amour)
Choeurs : Vallée de Montmorency, La Fabrique des Histoires (Paris), Arc-en-Ciel (Marolles-en-Brie)
Chefs de chœur : Vincent Bonzom, Virginie Corret-Marillat, Amélie Bucelle
Orchestres : Conservatoire de Saint-Brice-Sous-Forêt, Ecole de musique de Deuil la Barre
Conseiller artistique : Christian Pechereau
Décors, éclairages : Benjamin Gabrié
Costumes : Salvador Mateu Andujar

 

Localisation: 
TOPF Silvia Monfort
12, rue Pasteur
95350 Saint-Brice-sous-Forêt
Tél. : 01 39 33 01 81
Contact: 

Réservations/infos :
TOPF Silvia Monfort
Tél. : 01 39 33 01 81
internet : www.ccopf.fr
Au guichet : 12, rue Pasteur
95350 Saint-Brice-sous-Forêt